Roquefort Société: plus de 150 ans de tradition

Roquefort Société: plus de 150 ans de tradition

Publié le :

Lundi 30 Novembre 2015 - 15:35

Mise à jour :

Mercredi 02 Décembre 2015 - 13:58
Si le roquefort Société frappé de son logo ovale vert est un peu le roi des fromages français, cela résulte de l’union magique d’un terroir, d’un produit et d’hommes passionnés par leurs métiers. Depuis plus de 150 ans, cette marque surfe sur la modernité dans la plus pure tradition d’un savoir-faire protégé. C’est cela son secret…
©DR
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Sans un coup de cœur romantique, le roquefort n’aurait peut être jamais existé. Selon la légende, un berger qui gardait son troupeau de brebis sur une causse du Larzac fut irrésistiblement attiré par une jeune fille d’une grande beauté. Délaissant le pain et le lait caillé de brebis dont il se nourrissait dans son abri-grotte, il s’élança à sa poursuite…

Mais malgré ses longues heures de marche et sa fougue, le berger perdit la trace de la belle et lorsqu’il revint dans sa grotte, il découvrit son lait caillé recouvert de moisissures. Affamé par son long périple, il le goûta quand même -et lui trouva un gout inédit mais plaisant… au point de renouveler l’expérience en confiant régulièrement à cet espace voûté le soin de retravailler son fromage. Le roquefort était né!

Au fil des ans, des affineurs indépendants travaillèrent à la production et au commerce du roquefort, fromage de plus en plus prisé dès le début du XIXe siècle. Mais, conscients des aléas économiques difficiles à supporter en solo, quinze des plus importants fabricants décidèrent de s’unir en créant la Société des caves, appelée communément Société. En 1863 ils déposèrent la marque Société et le logo avec le nom inscrit dans un ovale. Une façon comme une autre de se protéger, de grandir ensemble et surtout de s’assurer du respect d’un même savoir-faire.

Le directeur de l’époque, Etienne Coupiac, comprit très vite que, pour conquérir le monde, il fallait produire plus avec une qualité de roquefort irréprochable. Un sacré défi pour l’époque, où le temps était plus à l’artisanat qu’à la production en masse. Homme d’action intuitif, Etienne Coupiac créa sa première laiterie à Lunel (Hérault), de façon à ce que la Société fabrique elle-même ses fromages à partir des laits collectés auprès des éleveurs des environs. Et pour accélérer l’affinage, il proposa aux paysans d’introduire de la poudre de pain moisi (prémices du penicillium) dans le lait caillé.

Même si ce procédé déplut aux puristes qui l’accusèrent de ne pas respecter les traditions, il campa sur ses positions et alla tout le temps de l’avant, à la recherche de la meilleure idée pour mieux produire. Il inventa une machine piqueuse de pain de roquefort, puis une brosseuse de fromage mécanique. Et pour que le roquefort Société se distingue des autres roqueforts, il participa à des événements tels que les expositions universelles et mit en place un réseau de représentants chargés de faire connaître la marque.

"La marque Société a toujours été très moderne dans son époque", racontait Christian Gentil, directeur général de Roquefort Société. "Elle a toujours été à la pointe des inventions. Ce sont par exemple ses ingénieurs qui ont conçu la machine à traire les vaches. Puis, au début du XXe siècle, quand le froid industriel a été inventé, Société l’a immédiatement mis en place dans ses murs. Quand le premier supermarché a ouvert, Société a conçu un emballage pour le libre-service. Et quand la publicité apparut à la télévision, Société créa des spots encore ancrés dans les mémoires".

Mais tout cela n’aurait pas de sens sans un produit d’exception, car le roquefort Société peut se targuer d’une qualité et d’une traçabilité irréprochables. Tout se fait dans une zone AOC qui s’étend sur six départements. Les brebis de race Lacaune sont alimentées avec les fourrages de la région à 95%, puis le lait est transporté dans une des fromageries locales. Le fromage est ensuite affiné dans les caves naturelles au climat unique de Roquefort-sur-Soulzon (Aveyron), avant d’arriver jusqu’au consommateur.

Avec ses 30 millions de litres de lait de brebis transformés chaque année en 6.600 tonnes de roquefort, soit 2,8 millions de fromages, la marque Société peut être fière de représenter 60%  des volumes de roquefort français. Elle emploie 1.100 personnes et exporte 20% de sa fabrication à l’étranger (Espagne, Allemagne, Benelux, Royaume-Uni, Etats Unis…). Et pour fêter ses 150 ans en 2013, un logo anniversaire orné de lettres d’or est apparu sur les emballages, accompagné d’une campagne de publicité dédiée au plaisir du goût, de sorties de livres et d’événements gastronomiques. "Nous voulons sortir le roquefort Société du plateau de fromages des jours de fêtes, pour le faire entrer dans le quotidien avec un usage plus fréquent et accessible", expliquait à l'époque Christian Gentil.

 

Le roquefort Société existe depuis plus de 150 ans.


Commentaires

-