A chacun son bonsaï d'intérieur (VIDEO)

A chacun son bonsaï d'intérieur (VIDEO)

Publié le :

Lundi 14 Mars 2016 - 17:05

Mise à jour :

Samedi 16 Avril 2016 - 10:23
Alors que les beaux jours sont de retour et que les fleurs pointent le bout de leur nez, nombreux sont ceux qui souhaitent mettre un peu de verdure chez eux. Pour celles et ceux qui ont la main verte et qui aiment les ambiances japonisantes, les bonsaïs sont de parfaits petits compagnons.
©Sipany/Sipa
PARTAGER :
-A +A

A l'arrivée des beaux jours, rien de mieux qu'un joli petit bonsaï pour mettre un peu de verdure chez soi. Idéal pour créer une ambiance zen à la maison, cette espèce d'arbuste japonais prend généralement place dans un petit pot dans lequel il s'épanouit et grandit au fil du temps. Cette culture, directement venue du Japon, consiste à conserver dans de petites dimensions n'importe quel arbre ou buisson grâce à une technique centenaire qui consiste à tailler les branches régulièrement. Et à la grande surprise de tous, pratiquement toutes les essences d'arbres peuvent convenir à cette pratique.

Avant toute chose et contrairement aux idées reçues, le bonsaï n'est pas qu'une plante d'intérieur. Il vit de préférence dans le jardin ou sur le balcon, excepté lors de grands froids. "Au Japon, le bonsaï est toujours cultivé en extérieur: il est utilisé comme une plante de réception que l'on rentre lorsqu'on a des invités et qui retourne au jardin une fois ceux-ci partis", a notamment expliqué à Ouest-France Jérôme Hay, créateur du Jardin du Levant, une pépinière dédiée aux bonsaïs. Toutefois, pour celles et ceux qui décident malgré tout d'en avoir un d'intérieur, il est nécessaire de veiller à ce que le bonsaï reçoive suffisamment de chaleur et de lumière. Il est donc important de le placer à proximité d'une source naturelle de lumière, comme le rebord d'une fenêtre ou bien sur une table exposée plein sud.

Côté entretien, ces arbres miniatures sculptés par la main de l'homme demandent des soins bien spécifiques. Délicats et plus fragiles que la moyenne, ils peuvent rapidement mourir s'ils n'ont pas l'attention requise. Ainsi, pour être sûr qu'il vivra longtemps, un bon arrosage est essentiel et doit se faire principalement en observant les besoins de l'arbre. Chaque bonsaï doit ainsi être minutieusement vérifié chaque jour mais ne doit être arrosé que si nécessaire. Toutefois, pas le droit à l'erreur: un excès d’eau peut faire pourrir les racines tandis que le contraire peut les dessécher. Le bonsaï doit également changer de pot environ tous les trois ans en fonction de son évolution et doit être taillé régulièrement pour un entretien régulier. Il est aussi nécessaire de bien l'observer car comme n'importe quelle plante vivante, les bonsaïs peuvent souffrir de nombreux parasites ou maladies.

Du côté des prix, les bonsaïs sont à la portée de toutes les bourses. D'une dizaine à plusieurs centaines d'euros, le coût d'un arbre miniature varie en fonction de sa variété, de son âge mais aussi de sa taille. Pour celles et ceux en revanche qui préfèrent l'originalité, une start-up japonaise vient de créer le premier bonsaï en lévitation qui fonctionne grâce à une base magnétique. La PME, qui réclame depuis peu des fonds sur la plate-forme de crowfunding Kickstarter, prévoit de lancer la production de ses premières plantes "volantes" ces jours-ci avant de les faire partager au monde à la fin de l’été. 

(Voir ci-dessous une vidéo expliquant comment entretenir son bonsaï d'intérieur): 

Les bonsaïs demandent énormément d'attention.


Commentaires

-