Oseriez-vous les cheveux phosphorescents?

Un résultat lumineux

Oseriez-vous les cheveux phosphorescents?

Publié le :

Mercredi 03 Février 2016 - 17:58

Mise à jour :

Samedi 19 Mars 2016 - 12:50
Pour celles et ceux qui souhaitent faire dans l'originalité, une nouvelle tendance fait le buzz sur les réseaux sociaux depuis le début d'année: la coloration phosphorescente. Exposés à de la lumière noire, les cheveux se mettent à étinceler comme par magie.
©Capture d'écran Instagram
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'originalité n'a pas de limites. Après le "Tie and Dye" (dégradé de couleurs des racines aux pointes) et les cheveux à paillettes, une nouvelle tendance capillaire envahit depuis début janvier les réseaux sociaux: la coloration phosphorescente, qui réagit à l'ultra-violet et à la lumière noire. Appelé "Glow in the Dark Hair", ce phénomène, tout droit venu d'Instagram (hashtag #GlowHair), promet aux jeunes femmes et adolescentes de briller de mille feux en soirée d'une manière originale.

Son utilisation est simple et fonctionne sur le même principe qu'une coloration "classique". Il faut tout d'abord décolorer les cheveux avant d'appliquer dessus la teinture phosphorescente, disponible à l'achat sur Internet, notamment sur le site Manic Panic qui propose des colorations semi-permanentes et un large choix de couleurs (40 au total) à 14 euros pièce. Lors de son utilisation, il est recommandé d'utiliser de la vaseline sur la ligne frontale, autour des oreilles et du cou afin d'éviter les tâches. Le produit doit ensuite être mis à la main sur cheveux mouillés pour plus d'uniformité avant de le laisser poser 30 minutes minimum. Et pour une meilleure fixation, rien de mieux que de l'eau bien froide.

Mais pour celles qui hésitent encore à s'en procurer, ne souhaitant pas trop s'afficher, qu'elles se rassurent: la coloration est assez discrète à la lumière du jour et ne dure que de quatre à six semaines. En revanche, dès que la nuit tombe et qu'une lumière noire se met en marche , la coloration prend une toute autre dimension et plus personne ne pourra alors vous perdre de vue...

Outre la coloration, de nombreux autres objets et accessoires phosphorescents et fluorescents envahissent peu à peu notre quotidien. A commencer par les préservatifs, vendus en grandes surfaces, ou encore les pansements. Un autre phénomène a également fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps: les tatouages UV, aussi appelés "Blacklight", quasiment invisibles à l'œil nu. Toutefois, bien qu'aucune étude n'ait encore été réalisée prouvant leur caractère inoffensif, la France a tout de même interdit ces tatouages fluorescents par mesure de précaution. 

 

 

Ce phénomène fait le buzz sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, depuis le début d'année.

Commentaires

-