5 sites vus du ciel (DIAPORAMA)

Les escapades FranceSoir

5 sites vus du ciel (DIAPORAMA)

Publié le :

Mercredi 22 Juillet 2015 - 12:22

Mise à jour :

Vendredi 16 Octobre 2015 - 09:08
Voler n’est plus un rêve pour l’homme et la plupart des personnes ont déjà eu ce privilège lors d’un voyage. Beaucoup moins pour le simple plaisir d’admirer les paysages depuis le ciel ou pour la sensation de liberté. "FranceSoir" vous propose de voir 5 sites en prenant de la hauteur.
©Office du tourisme du Lac d’Annecy/Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Non seulement il existe plusieurs moyens plus ludiques qu’un A380 de se prendre pour un oiseau. Mais rien n’empêche non plus de les utiliser (montgolfière, ULM, parapente, deltaplane, hélicoptère) pour découvrir –accompagné d’un professionnel, et non en solo–  l’un des nombreux monuments ou sites naturels français. Cette semaine, FranceSoir  vous propose cinq moyens de prendre de la hauteur afin de visiter sous un autre angle cinq joyaux de notre patrimoine.

> Châteaux de la Loire

Pour admirer le paysage en toute quiétude, lentement, en silence et à 360°, la montgolfière est le moyen de transport idéal pour une promenade en plein ciel, en amoureux ou entre amis selon la taille de la nacelle. Seul bémol, le départ est tributaire des conditions météo. Si cela garantit un vol calme, il y a toujours un risque de report. Un risque qui vaut la peine d’être couru pour découvrir les châteaux de la Loire, fleuron du patrimoine Français, depuis le ciel. La vraie difficulté consistera donc à choisir lequel de ces nombreux palais de la Renaissance survoler.

> Mont Saint-Michel

A mi-chemin entre l’avion et le deltaplane, l’ULM (ultraléger motorisé) permet de découvrir d’immenses paysages sans obstacles à la vue et confortablement installé. Il rassurera probablement les moins adeptes de sensations fortes. Pour découvrir la baie du Mont Saint-Michel, joyau naturel et architectural de la Normandie, les moins téméraires préfèreront donc un vol en autogire, sorte de mini-hélicoptère, alors que les aventureux opteront pour l’ULM pendulaire muni d’une aile de deltaplane. Mais qu’importe l’avion, pourvu qu’on ait l’ivresse de survoler cette cité millénaire.

> Lac d'Annecy

De tous les loisirs aériens, le deltaplane est celui qui séduira le plus les amateurs à la recherche de frissons. Déjà pour décoller, il faut pratiquement se jeter dans le vide. Plus rapide, il peut se pratiquer dans des conditions météo un peu plus rudes que le parapente. La ville d’Annecy (Haute-Savoie), surnommée la Venise des Alpes tant pour ses canaux que son carnaval, est un terrain de jeu idéal pour ce sport avec son lac et ses montagnes. D’autant plus que ceux qui préfèrent le plancher des vaches pourront profiter des nombreuses autres activités sportives et culturelles que propose la région.

> Au-dessus de l’Ile-de-France

Les grands espaces naturels ne sont pas les seuls endroits qui méritent d’être visités depuis le ciel. En effet, quel meilleur moyen d’admirer aussi bien la Tour Eiffel que le château de Versailles en quelques minutes sans craindre les embouteillages que de prendre de la hauteur? L’hélicoptère reste le meilleur moyen, atterrir en parapente ou en deltaplane sur le périphérique n’étant pas recommandé. Si le survol de Paris intramuros est interdit pour des raisons de sécurité, l’altitude offre une vue imprenable sur les sites d’Ile-de-France. L’occasion aussi de se prendre pour une star, le temps du vol.

> Millau et son viaduc

Le parapente est peut-être le meilleur compromis pour avoir la sensation de voler sans matériel, sans trop de frayeur non plus. Le décollage est physique, car il faut prendre de la vitesse, mais se fait en dévalant une pente, pas en sautant d’un promontoire. Il faut tout de même être prêt à n’avoir que du vide sous les pieds. Célèbre pour son viaduc et son parc naturel des Grande Causses, autant de magnifique sites à survoler, la région de Millau (Aveyron) est très prisée des parapentistes et revendique le titre de «capitale du vol libre». Là aussi, les moins téméraires pourront se rabattre sur ses sentiers de randonnée ou sur la dégustation de  roquefort.

 

Décollage d'un deltaplane sur les bords du Lac d'Annecy

Commentaires

-