Confinement: l’open data et le crowdsourcing pour faciliter les achats

Confinement: l’open data et le crowdsourcing pour faciliter les achats

Publié le 08/04/2020 à 19:25
Paris.fr
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Il est déconseillé de parcourir la ville au hasard à la recherche d’un magasin ouvert, au risque d’enfreindre certaines conditions du confinement. Heureusement il est possible, grâce à l’open data ou à des applications de crowdsourcing, d’avoir à portée de main les informations indispensables pour sortir faire ses courses avec succès.

A quelle heure se rendre au supermarché pour ne pas avoir à faire une heure de queue à l'entrée? Quels magasins sont fermés? Lesquels restent ouverts, et avec quels horaires en période de confinement? Quels sont ceux qui proposent un service de livraison? Toutes ces questions sont devenues essentielles pour assurer nos ravitaillements en nourritures et médicaments en période de confinement.  Les entreprises de services et commerces de produits de base et de restauration ont adapté leurs horaires et leur fréquentation est complètement chamboulée. Mais pour savoir où se rendre sans faire la queue, il existe de nouveaux instruments.

A Paris, l’open data pour soutenir les commerces

Ainsi, la Ville de Paris a proposé de recenser en open data les commerçants de la capitale qui offrent des livraisons, en principe en priorité pour les clients "les plus fragiles et les plus isolés". Les personnes âgées par exemple, peuvent accéder à une carte en ligne qui leur indiquera plus de 229 établissements qui proposent la livraison à domicile pendant le confinement.
Cette carte , permet de visualiser tous les commercants parisiens de l’alimentaire (supérettes, épiceries, boulangeries, boucheries ou encore fromageries), mais aussi de nombreux commerces non-alimentaires autorisés par le gouvernement (pharmacies, des parapharmacies, des blanchisseries-teintureries, des établissements proposant des articles médicaux et orthopédiques, du bricolage, et des équipements informatiques ou des matériels de télécommunication) qui offrent leurs services en livraison.
Si vous êtes commerçant et cherchez à rappeler vos clients que vous pouvez livrer leurs achats vous pouvez remplir un formulaire en ligne pour vous inscrire sur la carte.
 
En Belgique, une application du style Waze pour le supermarché

Pour ne pas se tromper sur l’heure à laquelle on fait ses courses de la semaine, une application appelée ShopSafe  permet de connaître l’affluence dans les magasins. Elle montre tous les supermarchés situés dans votre zone et vous indique la fréquentation attendue en magasin: «Calme», «Normal», «Beaucoup de monde», «Trop de monde». Ces informations sont recueillies à partir des données des opérateurs téléphoniques, mais les utilisateurs sont aussi invités confirmer la situation dans magasin lorsqu’ils se trouvent sur place, en indiquant selon l’affluence, s’il y a peu de monde ou trop de monde, par exemple. De la même façon que Waze, cette application se sert de la collaboration de ses utilisateurs pour signaler les produit rare ou en rupture, ce qui peut éviter à l'utilisateur de se déplacer pour rien. Les supermarchés peuvent eux aussi apporter leur pierre à l'édifice, en ajoutant s’ils le souhaitent des mises à jour officielles.

D'autres initiatives collaboratives en France

Les initiatives se multiplient pour proposer des cartographies interactives et collaboratives des commerces ouverts en période de confinement.
ÇaResteOuvert.fr   par exemple est un site pratique pour plusieurs maries qui l'on adopté comme outil: Montrouge , Lyon, Saint-Jacques-de-la-Lande… L'outil fonctionne sur le même principe que celui de Paris: si un commerce n'est pas répertorié, un guide est disponible pour l’ajouter. Le site recense 199 525 lieux répartis sur tout le territoire français.
Un autre site, Covd19.city-desk  se concentre sur  les commerces (et notamment les restaurants) qui livrent à domicile ou qui font de la vente à emporter par tout en France. Malheureusement aujourd'hui le portail reste peu fourni.

L'automobile aussi

La ville de Pau elle, rassemble les deux types d’information (commerces ouverts et livraisons) via Google Maps. Un formulaire en ligne permet de s’auto-enregistrer.
Et enfin, pour soutenir le secteur automobile, Le Conseil national des professionnels de l’automobile a lancé sur les stores Apple et Google une application, Roulons Zen  pour répertorier les professionnels de l’automobile ouverts en période de confinement (stations-service, dépanneurs, réparateurs…). Très utile en cas d'urgence mécanique ou panne d'essence.

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Une carte pour permettre aux Parisiens isolés ou fragiles de limiter leurs déplacements

Fil d'actualités Lifestyle