Lyon: les PV vont augmenter à 60 euros dans l'hypercentre, un record

Lyon: les PV vont augmenter à 60 euros dans l'hypercentre, un record

Publié le :

Mardi 24 Octobre 2017 - 10:05

Mise à jour :

Mardi 24 Octobre 2017 - 10:16
Dès le 1er janvier 2018, les amendes pour mauvais stationnement vont fortement augmenter à Lyon en passant de 17 euros actuellement à 35 voire 60 euros selon les zones. Ce dernier montant est un record atteint dans aucune autre ville en France.
© FRANCOIS GUILLOT / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors qu'actuellement un non-paiement d'une place de stationnement à Lyon coûte 17 euros, la facture va bientôt fortement augmenter. Dès le 1er janvier, les villes françaises pourront fixer elles-mêmes les prix des amendes de stationnement. Et la troisième commune de France compte bien en profiter.

Selon Le Progrès, le conseil municipal de la ville a décidé d'augmenter les PV de manière drastique: de 35 euros dans les zones périphériques (dites "Tempo") à 60 euros dans l'hypercentre et les grands boulevards (zones "Presto").

Cependant tous les conseillers municipaux ne voient pas cette réforme d'un bon oeil. "Pour une demi-heure de dépassement, (l'amende) est supérieure à un excès de vitesse inférieur à 20 km/h, qui coûte 45 euros en tarif minoré", a par exemple expliqué Thomas Rudigoz.

D'autres comme Catherine Panassier regrettent "que le montant de l'amende n'ait pas été discuté en commission au préalable".

En plus, les habitants de la ville devront être équipés dune vignette d'un montant de 40 euros pour la première voiture d'un foyer puis de 60 euros pour la seconde. Une décision jugée trop onéreuse pour les familles modestes. Le conseiller municipal Eric Desbos a indiqué avoir "fait partir un courrier au maire de Lyon, demandant que les foyers qui ne paient pas d'impôts n'aient pas à payer la vignette".

L'amende de 60 euros sera la plus chère de France. Même à Paris, un stationnement non payé ne coûte "que" 50 euros. La mairie de Lyon veut à tout prix sanctionner les fraudeurs. L'adjoint au maire chargé du dossier, Jean-Yves Sécheresse, a expliqué à RTL que "seulement 25% des automobilistes (payaient) leur stationnement".

Dès le 1er janvier, les amendes pour non paiement de stationnement vont battre des records.


Commentaires

-