Phallocentrisme: le sexe lesbien, un fantasme très largement masculin

Sondage

Phallocentrisme: le sexe lesbien, un fantasme très largement masculin

Publié le :

Jeudi 26 Avril 2018 - 16:07

Mise à jour :

Jeudi 26 Avril 2018 - 16:20
Un sondage réalisé par l'Ifop confirme l'écart abyssal qui existe entre les hommes et les femmes sur le fantasme des relations lesbiennes. Alors qu'une majorité d'hommes se retrouvent émoustillés par la perspective, les femmes –premières concernées– font montre d'un intérêt bien moins enthousiaste.
©Daisy May Majere/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les rapports sexuels entre femmes sont un fantasme bien plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. La conclusion est loin d'être nouvelle, le fantasme du sexe lesbien étant largement véhiculé par la pornographie… hétérosexuelle, réalisée majoritairement par et pour des hommes.

Cependant, un sondage de l'Ifop (voir ici) réalisé pour le site de vidéos porno Référence Sexe chiffre exactement le gouffre considérable qu'il existe entre le désir masculin et féminin sur les relations lesbiennes.

Selon l'institut de sondage en effet, les Françaises ne sont que 16% à avoir déjà ressenti du désir pour une autre femme, et 17% à avoir déjà regardé ou désiré regarder deux femmes lors d'un rapport sexuel (5% l'ont déjà fait, 12% aimeraient le faire). Les hommes, eux, sont 65% à répondre positivement à cette question (10% l'ont déjà fait; 55% aimeraient le faire!). Un écart final de 50 points donc entre les hommes et les femmes et sans doute la plus grande "incompréhension" hommes/femmes sur la question de la sexualité. Pour rappel d'ailleurs, le site Pornhub a dévoilé le principal terme recherché à l'échelle mondiale sur son site: "lesbian".

Voir aussi - Tinder: goûts intimes et fantasmes sexuels, l'application dresse des profils très précis de ses utilisateurs

Et l'étude laisse entendre que même l'attirance de certaines femmes pour la vision de scènes lesbiennes peut s'expliquer non pas par le désir de voir des échanges homosexuels féminins, mais deux voir une femme se faire lécher le sexe. Une pratique qui dépasse largement les échanges de baisers ou les pénétrations digitales… qui sont très appréciés par les hommes.

> Le sondage a été réalisé sur un échantillon de 2.001 personnes âgées de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.

Les lesbiennes font fantasmer les hommes... bien plus que les femmes.

Commentaires

-