Un pasteur américain aux prêches homophobes retrouvé sur un site de rencontres gay

Un pasteur américain aux prêches homophobes retrouvé sur un site de rencontres gay

Publié le :

Jeudi 21 Mai 2015 - 18:48

Mise à jour :

Jeudi 21 Mai 2015 - 21:01
©Capture d'écran/Grindr
PARTAGER :
-A +A

Matt Makela, pasteur dans une ville du Michigan, ne se caractérisait pas particulièrement par son progressisme envers les minorités sexuelles. Ce qui n'empêchait pas ce père de cinq enfants de fréquenter l'un des sites de rencontres gay les plus populaires.

Malaise dans la communauté chrétienne de la ville de Midland, dans le Michigan (nord-est des Etats-Unis). Matt Makela, un pasteur marié et père de cinq enfants, qui tenait régulièrement dans ses sermons des propos violemment homophobes, a dû démissionner de ses fonctions religieuses après que l’on eut découvert qu’il possédait un profil actif sur Grindr, un site homosexuel proposant des rencontres "explicites".

Une pratique en privé bien loin des propos qu’il tenait à ses fidèles, où il dénonçait régulièrement les comportements homosexuels et transsexuels, les comparant à des fléaux similaire à l’alcoolisme. Le pasteur était également coutumier de dérapages homophobes sur sa page Facebook ou son compte Twitter. Les captures d’écran de son compte Grindr témoignaient pourtant de positions tout autres: le pasteur s’y présentait  comme un gay "actif" et aimant "le sexe oral et les massages".

Mis devant le fait accompli, Matt Makela a confirmé qu’il s’agissait bien de son compte Grindr et a quitté ses fonctions, annonçant à sa hiérarchie qu’il voulait faire "acte de repentance".

Les responsables religieux de Midland prennent en tout cas l’affaire très au sérieux, et ont explicitement demandé à leurs ouailles de ne pas se rendre sur les pages Facebook pour ne pas lire "les détails du péché qui ont été gardés confidentiels". Raté. La plupart des comptes de réseaux sociaux liés à l’affaire (aussi bien ceux du pasteur que des autorités religieuses locales) étaient inaccessibles du fait d’un trop grand nombre de connexions...

 

Le pasteur homophobe possédait un compte sur Grindr, l'un des sites les plus actifs de la communauté gay.


Commentaires

-