AccorHotels: Sarkozy a touché 86.355 euros en tant qu'administrateur du groupe

AccorHotels: Sarkozy a touché 86.355 euros en tant qu'administrateur du groupe

Publié le :

Mercredi 04 Avril 2018 - 10:56

Mise à jour :

Mercredi 04 Avril 2018 - 11:20
Nicolas Sarkozy a été rémunéré 86.355 euros en jetons de présence l’an dernier en tant qu’administrateur du groupe hôtelier AccorHotels. Une coquette somme pour l'ancien chef de l'Etat qui a participé à 14 réunions.
© JEFF PACHOUD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une coquette reconversion. Le salaire de Nicolas Sarkozy en tant qu'administrateur du groupe hôtelier AccorHotels a été révélé mardi 3. L'ancien président de la République a touché pas moins de 86.355 euros en jetons de présence depuis qu'il a rejoint le groupe en février 2017.

Selon le journal L'Express qui révèle l'information, "Nicolas Sarkozy a assisté à 14 réunions (du conseil d'administration) en 2017, soit un taux d'assiduité de 93%", soit un peu plus de 6.100 euros la réunion. L'hebdomadaire précise par ailleurs que "les émoluments de l'ex-président de la République sont bien supérieurs à ceux de l'ancienne première dame, Bernadette Chirac (15.000 euros), et du ministre des Affaires étrangères de Lionel Jospin, Hubert Védrine (56.875 euros), tous deux administrateurs chez LVMH".

Les jetons de présence représentent la rémunération accordée aux présidents-directeurs-généraux, directeurs généraux et administrateurs, membres des conseils de surveillance de sociétés anonymes. Leur montant est, en principe, calculée en fonction de l'assiduité aux réunions auxquelles ils assistent.

Lire aussi - Le PDG d'AccorHotels défend "l'expérience internationale" de Sarkozy

Au sein du groupe hôtelier, Nicolas Sarkozy préside le comité stratégique international. A sa nomination, le PDG du groupe, Sébastien Bazin, avait estime que "l'expertise internationale de Nicolas Sarkozy et sa parfaite connaissance des enjeux géopolitiques mondiaux seront de formidables atouts pour le groupe".

Avant de diriger AccorHotels, Sébastien Bazin présidait le fonds américain Colony Capital qui a participé en 2006 au rachat du PSG, dont Nicolas Sarkozy est l'un des plus fervents supporters. Et en juin 2011, c’est l'alors chef de l'Etat qui aurait joué l'intermédiaire et aurait présenté Sébastien Bazin, président du PSG, au Qatar Sport Investment (QSI), émanation du fonds souverain du Qatar, qui, in fine, rachètera la participation de Colony Capital dans le PSG. Après l'arrivée de Sébastien Bazin à la tête d'AccorHotels à l'été 2013, le fonds souverain du Qatar est entré au capital du groupe hôtelier en décembre 2015 et en est devenu le deuxième actionnaire de référence (avec environ 10% du capital) derrière le Chinois Jin Jiang.

AccorHotels exploite sous ses 20 marques Sofitel, Pullman, Novotel, Mercure, Ibis, HotelF1 mais aussi Raffles, Fairmont et Swissôtel, plus de 4.000 hôtels, dans 95 pays.

Nicolas Sarkozy a été rémunéré 86.355 euros en jetons de présence en tant qu’administrateur du groupe hôtelier AccorHotels.


Commentaires

-