Affaire Benalla: il avait un badge de l'Assemblée nationale "pour la salle de sport"

Affaire Benalla: il avait un badge de l'Assemblée nationale "pour la salle de sport"

Publié le :

Jeudi 26 Juillet 2018 - 11:37

Mise à jour :

Jeudi 26 Juillet 2018 - 11:49
Alexandre Benalla expliqué ce jeudi pourquoi il disposait d'un badge d'accès à l'Hémicycle de l'Assemblée nationale. "J’aime aller à la salle de sport de l’Assemblée", a fait savoir l'ancien chargé de mission.
© Thomas SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est l'une des réponses les plus étonnantes livrées par Alexandre Benalla dans ses confessions dévoilées ce jeudi 26 par le journal Le Monde au sujet de l'affaire qui porte son nom. L'ancien chargé de mission a été interrogé sur le fait qu'il disposait d'un badge d'accès à l'Hémicycle de l'Assemblée nationale. Une révélation qui avait beaucoup fait réagir l'opposition.

"C’est une demande de ma part, cette carte. J’en avais bénéficié d’une avant Emmanuel Macron, en tant que collaborateur parlementaire bénévole", a expliqué Alexandre Benalla au quotidien en préambule de sa réponse. "Je l’ai demandée tout simplement parce que j’aime aller à la salle de sport de l’Assemblée", a-t-il précisé avant de conlure: "C’est peut-être un caprice de ma part, je l’admets".

Voir - Affaire Benalla: il contre-attaque et se dit la cible de "politiciens et de policiers"

Il existe en effet une salle de sport dans les sous-sols du Palais Bourbon dans laquelle les députés, leurs collaborateurs et plus largement le personnel de l'Assemblée peuvent accéder à des équipements de musculation ou encore à des cours de gym sous réserve d'adhérer à l'Association sportive et culturelle de l'Assemblée nationale, moyennant cotisation.

C'est le député LR Marc Le Fur qui a fait cette révélation à l'Assemblée samedi 21 juillet. Le badge dont disposait Alexandre Benalla lui avait été délivré le 24 juillet 2017. Cette information avait provoqué un tollé parmi l'opposition qui avait alors demandé des comptes à la présidence de la chambre basse du parlement.

Tentant de désamorcer la polémique, François de Rugy a expliqué qu'il existait "plusieurs milliers de badges pour des députés, fonctionnaires, collaborateurs, et un certain nombre de collaborateurs de l’exécutif, de ministres, dont du président de la République", et qu’"il en a toujours été ainsi".

"C’est à la demande du directeur du cabinet de la Présidence de la République qu’un badge a été attribué à M. Benalla en juillet 2017, en sa qualité de chargé de mission auprès du chef de cabinet du Président de la République", avait indiqué un peu plus tard l’Assemblée nationale dans un communiqué.

Lire également:

Kohler: la suspension de Benalla peut sembler aujourd'hui "insuffisante"

Affaire Benalla: les députés PS pourraient voter la motion de censure LR (Faure, PS)

Affaire Benalla: Macron à l'offensive, la crise s'installe

"J’aime aller à la salle de sport de l’Assemblée", a expliqué Alexandre Benalla.


Commentaires

-