Alerte - Philipppe annonce des mesures pour contrebalancer la hausse des carburants

Alerte - Philipppe annonce des mesures pour contrebalancer la hausse des carburants

Publié le :

Mercredi 14 Novembre 2018 - 08:30

Mise à jour :

Mercredi 14 Novembre 2018 - 08:32
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le Premier ministre est monté en ligne contre les "Gilets jaunes". Intervenant ce mercredi 14 au matin sur l'antenne de RTL, Édouard Philippe a détaillé des mesures d'aides aux Français pour amortir la hausse du coût des carbures.

"Non, on ne va pas annuler la taxe carbone, on s’est engagé pendant la campagne présidentielle, comme tous les autres candidats qui semblent l’oublier aujourd'hui", a-t-il commencé par expliquer. Et d'ajouter: "C’est un des moyens de lutter contre le réchauffement climatique. Nous n’allons pas changer de pied et renoncer".

Après cette annonce ferme, le Premier ministre a détaillé un certain nombre de mesure qui doivent faire passer la pilule de la hausse du prix des carburants pour les ménages les plus impactés et les plus modestes.

"Nous allons développer massivement les primes à la conversion automobile" pour un véhicule neuf ou d'occasion pour les "20% plus modestes" a-t-il ainsi annoncé. "Une sur-prime sera créée qui ira jusqu'à 4.000 euros", a précisé le chef du gouvernement.

"Seconde mesure: on va viser les grands rouleurs, plus de 60km par jour, en modifiant et en élargissant les indemnités kilométriques, notamment pour les petites cylindrées", a détaillé Edouard Philippe.

Autre hausse annoncée par le Premier ministr : le chèque énergie. Aujourd'hui plafonner à 150 euros, ce dispositif sera augmenté de 50 euros. Il sera également élargi pour bénéficier à hauteur de 5,6 millions de foyers.

Concernant le mouvement de blocages des "Gilets jaunes", prévu le 17 novembre, Édouard Philippe indique que "la loi s'applique" et que les blocages seront donc sanctionnés. "Je ne suis, par nature, pas inquiet, je suis attentif à l'angoisse, à la colère et je la respecte. Vous avez le droit de manifester mais il faut prendre ses responsabilités et respecter la loi", at-il martelé.

Les intéressés sont prévenus.  

Édouard Philippe a maintenu le cap du gouvernement sur la taxation des carburants mais a fait des annonces de compensations.

Commentaires

-