Contrairement à ses déclarations le préfet de police connaissait bien Alexandre Benalla (photo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Contrairement à ses déclarations le préfet de police connaissait bien Alexandre Benalla (photo)

Publié le 08/08/2018 à 11:49 - Mise à jour à 12:00
© JACQUES DEMARTHON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Lors de son audition par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale, Michel Delpuech avait laissé entendre qu'il ne connaissait pas Alexandre Benalla. Pourtant "Le Canard enchaîné" dévoile ce mercredi une carte de visite portant quelques mots chaleureux du préfet de police à l'attention de celui qui était alors chargé de mission à l'Elysée.

Nouveau coup de théâtre dans l'affaire Bennalla. Le Canard enchaîné révèle ce mercredi 8 que le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, semblait bien connaitre Alexandre Benalla contrairement à ses déclarations devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale.

Devant les députés qui l'auditionnait, le haut-fonctionnaire avait déclaré: "Dans mon téléphone portable, je n'ai jamais eu le numéro d'Alexandre Benalla", laissant entendre qu'il ne connaissait pas l’intéressé. Expliquant par ailleurs qu’il avait rencontré pour la première fois le collaborateur d'Emmanuel Macron "l’avant-veille ou trois jours avant la soirée présidentielle (le 14 mai 2017)".

Voir - Le préfet de police avait estimé que le cas Benalla avait été "traité" par le cabinet de l'Elysée

Ce chargé de mission à l'Elysée jouait pourtant un grand rôle dans la sécurité du chef de l'Etat et était régulièrement en contact avec des responsables policiers. "M. Benalla était un interlocuteur connu", de ses services s'était borné à souligner le préfet de police.

Pourtant comme le révèle l'hebdomadaire, lors des perquisitions du domicile de l’ex-collaborateur de Macron, une carte signé par Michel Delpuech et datée du 22 janvier, a été retrouvée. "Cher ami. Merci pour le magnifique photo-souvenir de quelques forces de l'ordre réunies autour du couple présidentiel. Amicalement à vous", peut-on y lire. Un message plutôt chaleureux.

Le préfet de police a réagi auprès du Canard enchaîné, évoquant un "pur geste de courtoisie". Il a aussi fait observer que la photo en question se trouvait dans son appartement de fonction "pour faire plaisir à sa famille". 

Face aux députés réunis en commission d'enquête, le préfet de police de Paris avait jugé que des "dérives individuelles inacceptables, condamnables, sur fond de copinages malsains" étaient à l'origine de l'affaire Benalla, qui "n'est évidemment pas sans conséquences sur la préfecture de police".

Lire:

Affaire Benalla: le couple molesté a dit la vérité, la police confirme

Alexandre Benalla serait désormais le garde du corps d'Ayem

Alexandre Benalla "draguait" sur Tinder (avec une photo d'Emmanuel Macron)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Michel Delpuech avait déclaré sous serment ne pas connaître Alexandre Benalla.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-