Crise des réfugiés: Macron critique Merkel pour l'accord avec la Turquie

Crise des réfugiés: Macron critique Merkel pour l'accord avec la Turquie

Publié le :

Samedi 14 Janvier 2017 - 14:18

Mise à jour :

Samedi 14 Janvier 2017 - 14:19
Emmanuel Macron a fustigé Angela Merkel pour avoir négocié "en solitaire" l'accord sur les réfugiés avec la Turquie. Il accuse la chancelière allemande d'avoir conclu un traité de façon précipité.
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le candidat à la présidentielle, l'ancien ministre de l'Economie de François Hollande Emmanuel Macron, a critiqué dans un entretien à un journal allemand la chancelière Angela Merkel pour avoir négocié "en solitaire" l'accord sur les réfugiés avec la Turquie.

"L'accord avec la Turquie est un très mauvais accord, comme tous les accords qui sont négociés en solitaire et de façon précipitée", a-t-il déclaré dans un entretien à l'édition dominicale du journal Die Welt diffusé ce samedi 14, selon des propos rapportés en allemand.

Quelques jours auparavant, M. Macron avait rendu hommage à la politique d'accueil de Mme Merkel, dont le pays a accueilli en 2015 890.000 demandeurs d'asile -- 280.000 en 2016. Lors d'une visite mardi à Berlin, il l'avait félicitée pour avoir "sauvé nos valeurs communes en prenant en charge des réfugiés en souffrance".

Dans l'entretien accordé ce week-end au journal conservateur allemand, il réitère son soutien à la chancelière pour ses "décisions morales". Il regrette toutefois "la totale absence d'accord avec les autres pays membres de l'UE" lors du pacte signé en 2016 entre l'UE et Ankara, qui vise à couper la route migratoire en Égée et dont Angela Merkel a été la cheville ouvrière.

M. Macron a plaidé pour une politique d'asile qui soit "à la fois plus humaine et plus efficace". Selon lui, l'Europe doit élaborer une nouvelle stratégie sur la question des centres d'accueils qui devraient être installés dans des pays tiers. Il juge ainsi mauvais que les "demandes d'asile soient traitées ici chez nous".

 

 

Emmanuel Macron a critiqué dans un entretien à un journal allemand la chancelière Angela Merkel.


Commentaires

-