En colère contre Barthès et "Quotidien", Dupont-Aignan et Poisson veulent saisir le CSA

"Sabotage"

En colère contre Barthès et "Quotidien", Dupont-Aignan et Poisson veulent saisir le CSA

Publié le :

Mardi 31 Octobre 2017 - 17:31

Mise à jour :

Mardi 31 Octobre 2017 - 17:39
Jean-Frédéric Poisson et Nicolas Dupont-Aignan dénoncent "l’appel au sabotage" de l'émission "Quotidien" envers un site qu’ils ont cofondé, Les Amoureux de la France. Les deux hommes en appel au CSA.
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Frédéric Poisson on lancé mercredi 25, en présence de personnalités de droite et d'extrême droite, le site participatif Les Amoureux de la France ayant pour projet de bâtir un programme commun pour toute la droite et s'opposer à la politique d'Emmanuel Macron. Le site Internet présente 300 questions qui visent à sonder l'opinion des Français sur de nombreux sujets.

L'émission Quotidien, présentée par Yann Barthès, a tourné en dérision l'initiative vendredi 27, accusant les deux hommes de populisme. "C'est un immense test de populisme", a estimé l'animateur. "Le seul moyen de lui casser son délire, ce serait d'y aller en masse (sur le questionnaire du site), là vous qui nous regardez, là tous, d'y aller en masse", a-t-il proposé. Et d'ajouter: "Exemple: je pense qu'il faut augmenter le nombre de logements étudiants? Vous savez quoi répondre? Non, évidemment et faire la même chose à toutes les questions, en masse, bourré, avec un faux-âge, un faux e-mail. C'est beaucoup plus rigolo! Allez, bon jeu en famille".

Une séquence qui n'a pas du tout plu au député de l'Essonne et au président du Parti chrétien-démocrate qui, selon Le Figaro, envisagent de saisir le CSA.

"M. Barthès est libre de tourner en dérision l'action politique de l'association Les amoureux de la France, mais en aucun cas d'appeler ses téléspectateurs à saboter une plateforme numérique qui ne lui plaît pas", ont écrit les deux hommes dans un communiqué à l'intention de l'organe de régulation des programmes télévisés.

Le CSA devrait être saisi par l'association au nom du "respect du cahier des charges de la chaîne" TMC. 

Nicolas Dupont-Aignan n'a pas apprécié que Yann Barthès tourne sa nouvelle plateforme en dérision.

Commentaires

-