Francis Lalanne s'emporte contre Macron et son "enfermement égotique" (vidéo)

Francis Lalanne s'emporte contre Macron et son "enfermement égotique" (vidéo)

Publié le :

Jeudi 04 Octobre 2018 - 12:11

Mise à jour :

Jeudi 04 Octobre 2018 - 12:16
© GERARD JULIEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Invité sur CNews ce jeudi, Francis Lalanne s'est emporté contre Emmanuel Macron dont il dénonce la politique. Il estime que le président de la République creuse un fossé entre lui et la population.

Le chanteur est connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, et il a décidé de pousser un "coup de gueule" ce jeudi 4 sur le plateau de CNews.

Invité du Morandini Live, Francis lalanne,qui a aussi une activité politique, était interrogé par Jean-Marc Morandini sur la politique menée par le président de la République Emmanuel Macron. L'artiste répond sans détour: "Je constate qu'il y a une sorte de fossé qui se creuse entre la vision que le président a du monde qu'il voudrait être le nôtre et celui dans lequel nous voudrions vivre, nous. Une bonne partie du peuple de France ne se reconnait pas dans la vision du nouveau monde que nous propose Emmanuel Macron. Son nouveau monde et son ancien monde, c'est le même monde gouverné par l'intérêt et par l'argent" lance-t-il au présentateur.

Francis Lalanne estime aussi que le départ de poids lourds du gouvernement comme Nicolas Hulot ou Gérard Collomb signe le glas du gouvernement d'Edouard Philippe. Le musicien tient à faire savoir que, pour lui, la solution politique se trouve dans l'écoute des "propositions alternatives" et propose de "mettre les pouvoirs de la nation au service de ses projets". Il estime enfin qu'Emmanuel Macron souffre d'un "enfermement égotique".

Voir aussi: Lalanne à Toulouse contre l'invalidation de professions de foi du collectif 100%

Une telle déclaration politique n'est pas une surprise venant de Francis Lalanne qui s'est déjà présenté à plusieurs élections depuis 2007, sans grand succès. Dernière candidature en date: il était suppléant d'un candidat écologiste dans la première circonscription de l'Essonne, celle où Manuel Valls se présentait (et a finalement gagné). Le candidat, Jacques Borie, et son médiatique suppléant n'ont récolté que 1,08% des suffrages exprimés.

Lire aussi:

Législatives: Francis Lalanne se défend de toute candidature "loufoque" face à Valls

Francis Lalanne a vivement dénoncé la personnalité d'Emmanuel Macron.


Commentaires

-