François Hollande sur TF1: tout comprendre sur l'annonce de la refonte du service civique

Service pour tous?

François Hollande sur TF1: tout comprendre sur l'annonce de la refonte du service civique

Publié le :

Vendredi 07 Novembre 2014 - 16:30

Mise à jour :

Dimanche 09 Novembre 2014 - 14:00
Invité de l'émission "En direct avec les Français", jeudi 6, François Hollande a notamment évoqué la possibilité de revoir le service civique. Explications.
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

"Je veux faire cette réforme sur le service civique. (...) Qu'on puisse aller vers un service qui pourrait s'appeler universel de temps limité, un mois, deux mois, pour aller dans une maison de retraite, s'occuper de jeunes, d'une école". Cette phrase de François Hollande, prononcée jeudi soir sur TF1, a rappelé au bon souvenir des Français le service civique. Retour sur un dispositif largement méconnu.

 

Le service civique, qu'est-ce que c'est?

Instauré par Nicolas Sarkozy, lancé en 2010, le service civique est un engagement de 6 à 12 mois, réservé aux jeunes de 16 à 25 ans sans aucune condition de diplôme. Il peut également être cumulé avec des études ou un emploi à temps partiel.

Indemnisé 573 euros net par mois, le service civique peut être effectué auprès de collectivités territoriales, d'établissements publics ou d'associations de neuf domaines: culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d'urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport.

 

Est-ce un service militaire déguisé?

Les forces militaires ou de défense ne sont pas dans la liste des domaines où le service civique est applicable. Ainsi, il ne faut pas confondre service civique et service civil volontaire. Ce dernier, instauré par Jacques Chirac en 2005 et appliqué en 2006, a quant à lui pris le relais de l'ancien service militaire qui a été "suspendu" en 1997.

 

Un dispositif couru?

L'objectif fixé par le président de la République, en 2012, était d'avoir "100.000 jeunes dans le service civique". Un but loin d'être atteint: François Hollande a lui-même reconnu ce jeudi 6 que seuls 35.000 jeunes bénéficient actuellement du dispositif. Un chiffre qui n'est pas si mauvais: entre 2010 et 2013, au cumulé, ils étaient 42.000.

 

Que change l'annonce de François Hollande?

Tout d'abord, le président a évoqué une durée désormais plus courte de "un mois, deux mois". Mais surtout, il a ouvert la porte à un service civique "universel", voire "obligatoire" ainsi qu'à un dispositif qui "ne coûterait rien puisque c'est par définition un temps qui serait donné".

François Hollande a-t-il voulu dire par là qu'il compte rétablir une sorte de service militaire "2.0" et non rémunéré? Il n'a pas précisé sa pensé, mais a conclu en ajoutant: "si on veut que ce soit obligatoire, ça pourrait être une question qui est posée à l'occasion d'un référendum".

 

 

François Hollande a fait toute une série d'annonces, ce jeudi 6, sur TF1.

Commentaires

-