Grossophobie: une journée contre les discriminations à Paris

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Grossophobie: une journée contre les discriminations à Paris

Publié le 15/12/2017 à 12:52 - Mise à jour à 13:01
© TIM SLOAN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La Ville de Paris consacre la journée de ce vendredi à la grossophobie, dans le cadre de la semaine de lutte contre les discriminations. Peu médiatisé, ce problème a pourtant des conséquences allant de l'insulte à des comportements discriminatoires dans le monde professionnel.

Dans le cadre de sa semaine de lutte contre les discriminations qui a débuté samedi 9, la Ville de Paris a décidé de mettre en lumière ce vendredi 15 l'une d'entre elle, encore assez méconnue: la grossophobie.

Car si à l'évocation des discriminations, les questions d'origine, de sexe, de religion, d'orientation sexuelle ou même de situation économique viennent assez vite à l'esprit, la lutte contre celles concernant les personnes en surpoids reste assez récente et discrète.

Elle n'en est pourtant pas moins illégale. L'article 225-1 du code pénal sanctionne en effet aussi bien les discriminations envers les personnes physiques en raison de "l'apparence physique" que les autres cas, même si la notion de surpoids n'y est pas explicitement évoqué (source legifrance).

Lire aussi: "Quotidien": Jamel Debbouze accusé de grossophobie par les internautes

"La grossophobie est une forme spécifique de rejet, de mépris, d’hostilité et de discrimination visant les personnes de forte corpulence. (...) Elle s’illustre de manière systémique et globale, à travers les stéréotypes véhiculés (la paresse, la lenteur, le manque d’hygiène, la maladie, le manque de volonté et de dynamisme, le manque de contrôle sur soi…)", explique la Ville de Paris (source).

Une situation qui peut entraîner "insultes, harcèlement, injonctions à maigrir de la part de notre entourage ou d’inconnus dans l’espace public". Mais aussi actes discriminatoires "produits de manière directe ou indirecte (par le corps médical, lors du recrutement, dans les infrastructures liées aux transports, à la culture, les restaurants-bars, les salles de sport…)".

Plusieurs tables rondes sont donc proposées pour évoquer ce sujet, en présence notamment de la bloggeuse Jes Baker, activiste américaine fer de lance de ce combat.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Ce vendredi est consacré à la grossophobie à Paris.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-