Hollande accorde à Jacqueline Sauvage une "remise gracieuse" de peine

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Hollande accorde à Jacqueline Sauvage une "remise gracieuse" de peine

Publié le 31/01/2016 à 19:35
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Condamnée en appel à 10 ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent qui abusait d'elle et de ses enfants, Jacqueline Sauvage a obtenu une "remise gracieuse" de peine. Une libération conditionnelle est possible "immédiatement" selon l'Elysée.

François Hollande a accordé à Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, une "remise gracieuse de sa peine d'emprisonnement" qui lui "permet de présenter immédiatement une demande de libération conditionnelle", a annoncé l'Elysée ce dimanche 31 janvier dans un communiqué.

"Le président de la République a voulu, face à une situation humaine exceptionnelle, rendre possible, dans les meilleurs délais, le retour de Mme Sauvage auprès de sa famille", a déclaré la présidence, précisant que la remise de peine "de 2 ans et 4 mois" portait aussi sur "l’ensemble de la période de sûreté qu’il lui reste à accomplir".

Jacqueline Sauvage a tué son mari en septembre 2012 de trois coups de fusil dans le dos après qu'il lui eut fait subir pendant 47 ans des violences, notamment sexuelles, dont ses quatre enfants ont également été victimes, au lendemain du suicide de leur fils.

La confirmation en décembre de sa condamnation à dix ans de prison par la cour d'Assises du Loir-et-Cher (centre) a révolté ses trois filles.

"Notre mère a souffert tout au long de sa vie de couple, victime de l'emprise de notre père, homme violent, tyrannique, pervers et incestueux", plaident Sylvie, Carole et Fabienne.

"Libérez Jacqueline!": ce slogan s'est propagé à partir du 3 décembre en France avec l'appui d'associations féministes, de personnalités et de responsables politiques, qui dénoncent "un déni de justice", jusqu'à avoir recueilli 398.000 signatures vendredi sur le site internet change.org.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


François Hollande a accordé à Jacqueline Sauvage une "remise gracieuse" de peine.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-