Intervention de Sarkozy sur TF1: voir le replay (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Intervention de Sarkozy sur TF1: voir le replay (vidéo)

Publié le 23/03/2018 à 11:13 - Mise à jour à 11:16
© Handout / TF1/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Jeudi soir, au 20h de TF1, Nicolas Sarkozy est venu contester sa mise en examen en direct sur le plateau. L'ancien président de la République estime que les éléments ayant motivé la poursuite de la procédure ne sont pas probants.

Il était sorti de garde à vue depuis 24h et avait appris dans la foulée sa mise en examen pour trois chefs d'accusation. Nicolas Sarkozy est intervenu en direct sur TF1 jeudi 22, invité en direct du 20h de la première chaîne.

Répondant aux questions de Gilles Bouleau, Nicolas Sarkozy a fait part de "la profondeur de (s)on indignation", avant de se défendre contestant les points qui lui sont reprochés.

Il a tenu notamment à dénoncer la crédibilité des témoins libyens qui l'accablent, estimant qu'ils donnent des informations contradictoires et peu vérifiables.

Nicolas Sarkozy a aussi accablé Ziad Takieddine, l'intermédiaire sulfureux qui assure que le candidat devenu président en 2007 avait connaissance de financements en liquide venus de Libye.

> Voir en replay l'intervention de Nicolas Sarkozy sur TF1

L'ex-président a également contesté non pas les conditions de sa garde à vue (assez favorables au demeurant) mais le choix de l'entendre sous ce statut et de lui imposer ensuite un contrôle judiciaire. "On m'impose un contrôle judiciaire m'imposant de ne pas voir M. Takkiedine. Pardonnez-moi mais je n'ai pas envie! Qu'est-ce qui justifie qu'on m'interdise de voir M. Hortefeux? J'ai eu cinq ans pour le voir avant cette garde à vue".

Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour "corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournement de fonds publics libyens".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Nicolas Sarkozy a contesté les éléments de l'accusation sur TF1.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-