Jean-Marie Le Pen n'exclut pas une nouvelle candidature à une élection

Européennes de 2019

Jean-Marie Le Pen n'exclut pas une nouvelle candidature à une élection

Publié le :

Vendredi 27 Juillet 2018 - 12:41

Mise à jour :

Vendredi 27 Juillet 2018 - 12:56
Jean-Marie Le Pen n'exclut pas d'être candidat pour les élections européennes de 2019 si sa santé lui permet de le faire. Il sera alors âgé de preque 91 ans.
© / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Jean-Marie Le Pen sera-t-il candidat aux élections européennes de 2019? L'ancien président du Front national (devenu depuis le Rassemblement national) pourrait en effet, de son propre aveu, tenter d'obtenir un nouveau siège à Bruxelles.

C'est ce qu'il ressort d'une interview donnée par l'ancien leader d'extrême droite au Parisien. "Pourriez-vous être à nouveau candidat, à presque 91 ans?", l'interroge le journal. Réponse de celui que ses soutiens appellent "Le Menhir": "Je ne m’en sens pas incapable du tout. Je marche peut-être moins bien avec mes jambes, mais pas avec ma tête. On verra quand la question se posera".

Jean-Marie Le Pen assure d'ailleurs que malgré son "coup de fatigue" (il a été hospitalisé au mois de juin pendant une dizaine de jours), il est toujours actif au niveau politique: "Je tiens mon blog chaque semaine. J’ai entamé l’écriture du tome 2 de mes mémoires, qui sortiront normalement début 2019. C’est de 1972 à nos jours, de la création du Front national, à nos jours. Mais comme il se passe tous les jours quelque chose de nouveau, je vais peut-être envisager un tome supplémentaire".

Voir - Jean-Marie Le Pen fête ses 90 ans à l'hôpital

Preuve qu'il est toujours aussi outrancier dans ses propos, le co-fondateur du FN s'est permis une réflexion plus que tendancieuse. Interrogé sur la canicule qui frappe actuellement la France, il a estimé que "finalement, il n’y a pas besoin d’aller en Afrique, c’est l’Afrique qui vient à nous, sous toutes ses formes… y compris climatiques", faisant ainsi référence à la crise des réfugiés et des migrants.

Jean-Marie Le Pen est également inquiet pour l'avenir du Rassemblement national depuis la saisie de ses subventions publiques par la justice dans l’affaire des assistants parlementaires européens. "Priver le mouvement de sa subvention met le Front national (sic) dans une grande difficulté. On verra ce que donnera l’appel aux dons qu’elle a lancé. Pour ma part, j’y ai modestement participé. Mais je ne vous dirais pas combien j’ai donné", a-t-il expliqué. Il n'est d'ailleurs pas sûr que le changement de nom du parti d'extrême droite "ait eu des conséquences bénéfiques".

Lire:

Emplois fictifs au Parlement européen: Jean-Marie Le Pen refuse de recevoir les policiers

Jean-Marie Le Pen hospitalisé en raison d'un "état de fatigue générale", son procès reporté

Jean-Marie Le Pen jugé mercredi pour des propos sur les homosexuels

 

Jean-Marie Le Pen pourrait être candidat aux élections européennes.

Commentaires

-