Les agriculteurs en route vers Paris

Les agriculteurs en route vers Paris

Publié le :

Mardi 01 Septembre 2015 - 15:56

Mise à jour :

Mardi 01 Septembre 2015 - 16:10
©Jacky Naegelen/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Plusieurs dizaines de tracteurs ont pris la route depuis le Finistère vers Paris ce mardi, en prévision de la manifestation de jeudi 3 septembre. L'opération devrait engendrer de nombreux et importants ralentissements dans et autour de la capitale.

Une procession de tracteurs s'est ébranlée ce mardi depuis le Finistère, direction Paris. Deux jours avant leur manifestation prévue jeudi 3 à Paris, les premiers agriculteurs ont déjà pris la route. Une lente transhumance qui a provoqué plusieurs kilomètres de bouchon près de Guingamp. Les manifestants ont également fait halte sur le pont de Morlaix.

A Paris, les perturbations que pourraient susciter les opérations de jeudi sont déjà redoutées. La FNSEA, principal syndicat d'agriculteurs, espère qu'un millier de tracteurs seront au rendez-vous. De plus, la société de fret par train Combiwest, créée par les agriculteurs bretons, menace également de paralyser le trafic ferroviaire.

La préfecture de Paris invite déjà les automobilistes à anticiper les blocages et donc à délaisser la voiture pour les transports en commun. Pour ceux qui le ne pourrait pas, elle conseille fortement d'éviter le périphérique "notamment dans ses portions Sud et Est entre la porte Maillot et la porte des Lilas". Des agriculteurs venus de toute la France devraient converger vers la Porte de Vincennes, occasionnant d'importants ralentissements sur les autoroutes A1, A4, A6, A10 et A13.

Les éleveurs et agriculteurs de France sont appelés par la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA) à manifester pour obtenir "une véritable ambition pour l’agriculture française, (…) un ensemble de décisions courageuses pour sortir les paysans du marasme".

Depuis fin juillet, les agriculteurs ont durci le ton alors que nombre d'entre eux ne parviennent pas à avoir une production rentable. Ils dénoncent les marges des transformateurs et distributeurs mais aussi une distorsion de la concurrence par rapport aux pays étrangers, notamment européens.

Après la manifestation du 3 septembre, les agriculteurs devraient faire route vers Bruxelles ou les ministres européens de l'Agriculture doivent se réunir le 7 septembre.

 

Les éleveurs et agriculteurs manifesteront jeudi 3 septembre à Paris (photo d'illustration).

Commentaires

-