Les petits-enfants de Jean-Yves Le Drian ont-ils bénéficié d'un passe-droit?

Les petits-enfants de Jean-Yves Le Drian ont-ils bénéficié d'un passe-droit?

Publié le :

Mercredi 07 Mars 2018 - 11:10

Mise à jour :

Mercredi 07 Mars 2018 - 11:21
Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a été accusé mardi d'avoir obtenu un passe -droit pour ses petits-enfants. Ceux-ci ont pu intégrer le lycée français de Barcelone alors que les admissions étaient closes.
© Yuri KADOBNOV / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Jean-Yves Le Drian est accusé depuis mardi 6 d'avoir obtenu un passe-droit en faveur de ses petits-enfants. C'est le site Médiapart qui a révélé l'information.

Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères aurait utilisé ses relations pour faire entrer ses petits-enfants au lycée français de Barcelone.

A voir aussi: Jean-Yves Le Drian en Iran - nucléaire et Syrie au menu

Les faits se seraient déroulés le 7 juin dernier. Le consul général de France à Barcelone Edouard Beslay aurait contacté le proviseur de l'établissement pour tenter d'y inscrire ces élèves.

Sauf que la date limite des dépôts de dossiers était dépassée: impossible donc, en temps normal, de participer à la rentrée de septembre.

Mais Edouard Beslay aurait alors insisté face au refus de la direction du lycée huppé. "Peut-être aurez-vous ainsi une oreille plus attentive au plus haut niveau et la joie d'avoir la visite du ministre l'an prochain", aurait-il alors fait comprendre au proviseur qui se serait alors laissé convaincre.

Contacté parMédiapart, le directeur du lycée français de Barcelone a nié avoir avantagé les petits-enfants du ministre. Quant au cabinet de ce dernier, il a expliqué que le proviseur avait simplement été prévenu "par le ministère de l'arrivée des enfants".

Le lycée français de Barcelone est un établissement privé très réputé dont les frais d'inscription peuvent s'élever à plusieurs milliers d'euros l'année. Tous les ans, des centaines de dossiers d'adolescents sont refusés à l'admission.

Jean-Yves Le Drian est accusé de s'être servi de ses relations pour obtenir les faveur du proviseur du lycée français de Barcelone.


Commentaires

-