Limitation à 80 km/h: en colère, les Républicains lancent une opération nationale

La guerre est déclarée

Limitation à 80 km/h: en colère, les Républicains lancent une opération nationale

Publié le :

Lundi 12 Mars 2018 - 10:55

Mise à jour :

Lundi 12 Mars 2018 - 11:12
Les Républicains lancent à partir de ce lundi une offensive contre la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires. Un "kit de contestation" va notamment être transmis à chaque fédération du parti et les élus comptent sensibiliser les automobilistes sur le terrain.
©Sebastien Bozon/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La mesure du gouvernement, qui souhaite abaisser de 90 à 80 km/h la limitation de vitesse sur les routes secondaires à double sens, ne fait décidément pas l'unanimité. Après les automobilistes et les associations, c'est désormais au tour des Républicains de passer à l'offensive. Le parti a décidé de lancer à partir de ce lundi 12 une opération nationale visant à contrer le projet de l'exécutif, selon une information révélée par RMC.

Concrètement, un "kit de contestation" va être transmis à chaque fédération du parti et comprendra notamment des autocollants avec le nombre 80 barré mais aussi des tracts sur lesquels sera écrit "Stop à l'acharnement contre les automobilistes". A cette occasion, les Républicains vont également créer sur leur site Internet une page dédiée à cette opération et ont même l'intention d'aller sensibiliser les automobilistes sur le terrain. Pour eux, le gouvernement fait complètement fausse route. 

Jérome Nury, député LR de la 3e circonscription de l'Orne, a même déposé une proposition de loi pour maintenant la limitation de vitesse à 90km/h sur ces routes secondaires estimant que les territoires ruraux allaient être les premiers à être pénalisés par cette mesure.

"La voiture y est indispensable pour aller bosser, emmener les enfants à l’école, se faire soigner. Limiter la totalité du réseau sans regarder si réellement il y a un danger ou si le réseau est en bon état, je trouve que c’est une mauvaise méthode", a-t-il estimé. Pour lui, ce sont les élus locaux qui devraient prendre la décision d’appliquer ou non cette limitation de vitesse souhaitée par le gouvernement.

Lire aussi - Vitesse à 80 km/h: le gouvernement inflexible face à la grogne

Pour rappel, elle devrait prendre effet à partir du 1er juillet prochain et vise à faire reculer le nombre de morts sur les routes, reparti à la hausse (3.477 tués en 2016) depuis le plus bas historique de 2013 (3.268). A noter que les routes à double sens hors agglomération ont concentré 55% des accidents mortels (1.911 tués) en 2016.

 

Les Républicains ont lancé ce lundi une opération contre les 80 km/h.

Commentaires

-