Manuel Valls estime qu'il y a un "problème de l’islam, des musulmans" dans la société française

Manuel Valls estime qu'il y a un "problème de l’islam, des musulmans" dans la société française

Publié le :

Mercredi 22 Novembre 2017 - 07:23

Mise à jour :

Mercredi 22 Novembre 2017 - 07:29
Lors d'un débat filmé organisé par le quotidien espagnol "El Pais", Manuel Valls a évoqué mardi "le problème de l'islam, des musulmans" en France. Les propos de l'ancien Premier ministre font polémique.
© Bertrand GUAY / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Manuel Valls est décidément habitué aux polémiques ces dernières semaines. Dernière en date: l'ancien Premier ministre a estimé qu'il existait un problème lié à l'islam et aux musulmans en France au cours d'une interview filmée par le quotidien espagnol El Pais mardi 21.

"Tous les pays souffrent d’une crise d’identité culturelle, parce qu’il y a la mondialisation, la crise politique, les réseaux sociaux, le problème des réfugiés, surgissent dans nos sociétés, par exemple dans la société française le problème de l’islam, des musulmans. Tout cela nous pose la question de ce que nous sommes", a ainsi estimé le député de l'Essonne.

Lire aussi: Valls pilonne sur ses thèmes de prédilection, au risque de l'outrance et de l'isolement

C'est ce passage qui, repéré par les internautes, suscite la polémique. Toutefois, Manuel Valls s’en est pris, dans la suite de l’entretien au quotidien espagnol, à ceux qui stigmatisent des musulmans : "Tous les pays, c’est aussi le cas aujourd’hui en Allemagne, se demandent ce que cela signifie être allemand, être français ou être espagnol, et il existe différentes manières de répondre à cette question. Il y a la forme nationaliste, populiste, c’est-à-dire celle qui blâme toujours quelqu’un, qui blâme Madrid, qui blâme le capitalisme, qui blâme Bruxelles, qui blâme Washington ou blâme les autres, les étrangers et les musulmans".

"Quand on vous dit que le moteur de Valls et de sa bande c’est l’islamophobie, la détestation de l’islam et des musulman(e) s vous ne nous croyez pas. Là c’est lui qui le dit", a réagi Madjid Messaoudene, conseiller municipal Front de gauche de Saint-Denis, sur Twitter.

 Du temps où il était à Matignon, l'ancien Premier ministre estimait a contrario que "l'islam certes rencontre et pose des défis considérables à nos sociétés mais il n'est pas le problème". "L'islam est une part indissociable de nous-mêmes, de notre culture et désormais de nos racines et l'islam de France, comme toutes les religions, a toute sa place en France", avait-il ajouté à l'époque. 

Manuel Valls a estimé qu'il existait un problème lié à l'islam et aux musulmans en France.


Commentaires

-