Météo: "ce n'est pas la canicule", assure Marisol Touraine

Météo: "ce n'est pas la canicule", assure Marisol Touraine

Publié le :

Vendredi 05 Juin 2015 - 12:18

Mise à jour :

Vendredi 05 Juin 2015 - 12:29
©Lilian Auffret/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Alors que la France traverse deux jours de grande chaleur, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a rappelé, ce vendredi matin, qu'il ne s'agit pas d'un épisode caniculaire. Toutefois, elle se dit très vigilante, prête à déclencher le plan canicule, si besoin.

Si la chaleur se fait largement ressentir en ce moment, il ne s'agit pas pour autant d'un épisode caniculaire. C'est ce qu'a assuré, ce vendredi matin sur iTélé, la ministre de la Santé, Marisol Touraine. "Il n'y a pas de canicule mais il fait chaud, il va faire chaud probablement ce week-end. Pour cette raison, j'appelle les personnes âgées, les personnes fragiles à être attentives, à boire régulièrement, à ne pas sortir en plein milieu de la journée, à ne pas faire d'exercices physiques aux heures chaudes... Mais ce n'est pas la canicule", a-t-elle expliqué tout en rappelant en parallèle les critères de définition d'une canicule.

Pour qu'elle soit avérée, le niveau de très fortes chaleurs doit être le même le jour et la nuit pendant trois jours consécutifs, entraînant ainsi une extrême fatigue.

En visite ce vendredi matin dans une maison de retraite pour "échanger", "rassurer", et "marquer la mobilisation du ministère et du gouvernement"  à ce sujet, Marisol Touraine s'est toutefois dite "très vigilante" et "prête à déclencher" le plan canicule si besoin. Les services concernés ont ainsi été placés "en veille depuis le début du mois de juin" (niveau-1 du plan canicule) pour permettre aux autorités de prendre des mesures en cas de déclenchement immédiat. 

Tous les ans, du 1er juin au 31 août, le niveau-1 du plan canicule est activé, faisant office de dispositif d'information préventive, notamment dans les maisons de retraite. Il est actuellement à son niveau le plus bas malgré les températures prévues pour les jours prochains. Ces mesures ont été installées après la grosse canicule de 2003 qui avait fait 15.000 morts en France.

Les trois autres niveaux du plan canicule (avertissement chaleur, alerte canicule et mobilisation maximale) sont, quant à eux, activés en cas de passage en vigilance jaune, orange et rouge sur la carte de Météo France. Pour se protéger des méfaits du soleil, il est ainsi recommandé de se rendre sur le site du ministère de la Santé où toutes les recommandations sont disponibles.

 

 

"Il n'y a pas de canicule mais il fait chaud", a assuré Marisol Touraine ce vendredi matin sur iTélé.


Commentaires

-