Mort d'Aznavour: la réaction d'Emmanuel Macron

Mort d'Aznavour: la réaction d'Emmanuel Macron

Publié le :

Lundi 01 Octobre 2018 - 14:19

Mise à jour :

Lundi 01 Octobre 2018 - 15:27
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Charles Aznavour s'est éteint ce lundi matin à son domicile des Alpilles dans les Bouches-du-Rhône. Emmanuel Macron a rendu hommage au célèbre chanteur français à l'immense carrière.

Les hommages ne cessent d'affluer depuis l'annonce en début d'après -midi du décès de Charles Aznavour ce lundi 1er octobre. L'immense chanteur s'est éteint à l'âge de 94 ans à son domicile des Alpilles dans les Bouches-du-Rhône.

Emmanuel Macron a salué la mémoire de Charles Aznavour et a fait part de sa tristesse. "Profondément français, attaché viscéralement à ses racines arméniennes, reconnu dans le monde entier, Charles Aznavour aura accompagné les joies et les peines de trois générations. Ses chefs-d’œuvre, son timbre, son rayonnement unique lui survivront longtemps", a-t-il fait savoir sur son compte Twitter.

Lire aussi - Charles Aznavour est mort

Ces dernières semaines, l'infatigable Charles Aznavour, né Shahnourh Varinag Aznavourian le 22 mai 1924 à Paris de parents arméniens, avait dû annuler quelques concerts. D'abord en avril à Saint-Pétersbourg, victime d'un tour de reins. Puis en mai, en raison d'une fracture de l'humérus gauche, après une chute. Une accumulation de pépins physiques qui le ramenaient subitement à sa condition de mortel.

Toujours actif après 65 ans de carrière, il avait sorti en 2015 Encores sont 51e album studio. Son premier disque, lui, date de 1953. Dans sa carrière, Charles Aznavour a composé plus de 1.000 chansons, joué dans 80 films et s'est produit dans 94 pays. Après avoir déjà donné des "concerts d'adieu" il y a presque dix ans, l'artiste a finalement annoncé qu'il ne pensait pas à prendre sa retraite même s'il assurait ne pas vouloir "mourir sur scène".

 

Emmanuel Macron a salué la mémoire de Charles Aznavour décédé ce lundi matin.

Commentaires

-