Motion de censure: pourquoi aucune des deux ne passera?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Motion de censure: pourquoi aucune des deux ne passera?

Publié le 31/07/2018 à 15:36 - Mise à jour à 15:40
© CHRISTOPHE SIMON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux motions de censure sont présentées cet après-midi devant l'Assemblée nationale, une première depuis 38 ans. Malgré cette petite "performance" historique, les deux motions devraient largement échouer.

Ce mardi 31 après-midi le gouvernement (mais sans doute, surtout, le président de la République) devraient essuyer le feu nourri des critiques de tous les groupes de l'opposition à l'Assemblée nationale. Sans aucun risque pour la majorité. Et pour cause: les deux motions de censure, l'une présentée par Les Républicains, l'autre par le groupe socialiste, n'ont aucune chance de passer, ce qui entraînerait la chute du gouvernement.

Depuis le départ en avril du député LREM Jean-Michel Clément après son vote contre la loi asile et immigration, le parti d'Emmanuel Macron compte encore 312 députés sur 577 soit la majorité absolue. Autrement dit, même si tous les autres partis se coalisent, il gardera malgré tout la main. Et il faut ajouter à cette majorité absolue le groupe MoDem faisant monter la majorité présidentielle à 356 députés.

L'opposition de droite et de gauche réunies n'a donc aucun espoir d'atteindre numériquement les 289 voix au moment du vote pour faire tomber le gouvernement Philippe II.

De plus, la gauche socialiste et Les Républicains ont mutuellement annoncé qu'ils ne voteront pas la motion de l'autre, les scores devraient donc même être très loin de la barre fatidique des 289.

Lire aussi - Benalla: le gouvernement sous les feux simultanés de deux motions de censure

Restera pour seule consolation une performance rare, réalisée indirectement par Emmanuel Macron suite au scandale Benalla, c'est la première fois que le gouvernement en exercice doit faire face à deux motions de censure dans la même journée depuis 1980.

Depuis les débuts de la Ve République, une seule motion de censure est passée: c'était en 1962 et elle a fait chuter le gouvernement Pompidou II. En 1993, une motion de censure contre le gouvernement de Pierre Bérégovoy a échoué de seulement trois voix. On devrait en être bien loin ce mardi 31.

Voir aussi - Motion de censure: une procédure fréquente, une seule fois avec succès

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Aucune des deux motions de censure n'a la moindre chance de passer.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-