NKM: l'affaire Kardashian démontre un problème d'insécurité à Paris

NKM: l'affaire Kardashian démontre un problème d'insécurité à Paris

Publié le :

Lundi 03 Octobre 2016 - 13:24

Mise à jour :

Lundi 03 Octobre 2016 - 13:24
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, l'agression dont a été victime Kim Kardashian dans la nuit dans son hôtel parisien démontre l'"urgence générale" à améliorer la sécurité dans la capitale. "On a le problème de la sécurité des asiatiques", a également rappelé la candidate à la primaire de la droite.

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de la droite, a estimé ce lundi 3 que le vol à main armée dont a été victime Kim Kardashian à Paris démontrait l'"urgence générale" à améliorer la sécurité dans la capitale. "On a ce matin sur toutes les chaînes du monde probablement, et au moins aux États-Unis en boucle pour toute la journée, l'information qui est en train de tourner", a regretté la cheffe de l'opposition à Paris sur Europe 1.

"On peut faire toutes les publicités qu'on veut, pour très cher, sur +I love Paris+, sur l'image de Paris, +Venez à Paris+, le tourisme, là toutes ces pubs viennent d'être annulées brutalement par l'affaire Kim Kardashian", a-t-elle ajouté. "Il y a une urgence générale sur la sécurité à Paris, je trouve que du côté du pouvoir, on n'est pas assez réactifs", a déclaré l'ancienne ministre, candidate à la dernière élection municipale dans la capitale. "Ça fait des mois qu'on demande une montée en gamme sur les moyens affectés à la sécurité". "On a le problème de la sécurité des Asiatiques", a-t-elle ajouté. "Il y a un vrai déficit d'image de la destination France et de la destination Paris à cause des problèmes spécifiques sur les Asiatiques".

La star de téléréalité américaine Kim Kardashian a été braquée dans la nuit dans son hôtel parisien par des hommes déguisés en policiers qui ont emporté un butin estimé à neuf millions d'euros après l'avoir ligotée.

 

"Ça fait des mois qu'on demande une montée en gamme sur les moyens affectés à la sécurité", a déclaré NKM à la radio.

Commentaires

-