Panthéon: François Hollande rend hommage aux héros de la Résistance (VIDEO)

Panthéon: François Hollande rend hommage aux héros de la Résistance (VIDEO)

Publié le :

Mercredi 27 Mai 2015 - 20:11

Mise à jour :

Mercredi 27 Mai 2015 - 20:12
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Quatre figures de la Résistance dont deux femmes ont fait leur entrée ce mercredi après-midi au Panthéon. Le chef de l'Etat leur a rendu un vibrant hommage au travers d'un long discours dans lequel il a évoqué la vie de chacun.

Tous les quatre reposent désormais au Panthéon. Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette, Germaine Tillion et Jean Zay ont ainsi rejoint le mausolée des grandes figures de l'histoire de France dont Voltaire, Rousseau, Victor Hugo ou encore Pierre et Marie Curie font partie. C'est au son de la Complainte du partisan interprété par le chœur de l'armée française que les quatre cercueils portés par des gardes républicains sont arrivés ce mercredi après-midi sur le parvis du Panthéon. Pour l'occasion, des portraits géants des quatre "panthéonisés", signés par l'artiste Ernest Pignon-Ernest, ont même été tendus entre les colonnes de ce temple républicain.

En ce grand jour, le chef de l'Etat, François Hollande, leur a rendu un vibrant hommage au travers d'un long discours dans lequel il a évoqué la vie de chacun. "Aujourd'hui, la France a rendez-vous avec le meilleur d'elle-même", a-t-il déclaré, saluant "quatre histoires qui donnent chair et visage à la République et en rappellent les valeurs". "Face à l’humiliation, face à l’Occupation, face à la soumission, ils ont apporté la même réponse: ils ont dit non, tout de suite, fermement, calmement", a martelé le président de la République tout en précisant qu'ils représentent "l'esprit de la Résistance".

Après leur avoir rendu un hommage solennel et avoir raconté leurs parcours respectifs, le chef de l'Etat a fait un parallèle avec la situation d'aujourd'hui et s'est alarmé de voir revenir en France, 70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les "haines" de la "démocratie", des juifs, des francs-maçons ou des "libres penseurs". Dans son discours de plus de 50 minutes, il a aussi dénoncé l'"indifférence face au fanatisme, au racisme, à l'antisémitisme", face "aux inégalités, aux injustices, aux indécences", mais aussi face "aux catastrophes, aux désordres climatiques, à l'épuisement de notre planète".

Après son discours qui a suscité un tonnerre d'applaudissements et après le chant de la Marseillaise, les portes du Panthéon se sont ouvertes pour laisser entrer les cercueils au son du Chant des partisans, chanté par une chorale d'enfants. Après près de 15 minutes passées à l'intérieur de l'édifice républicain, le chef de l'Etat et les familles des quatre résistants honorés ce mercredi sont ressortis du Panthéon.

Si cette cérémonie solennelle a été marquée par un discours chargé d'émotions, elle a aussi été vécue comme un symbole, deux autres femmes ayant fait leur entrée. Ce temple républicain, dont le fronton proclame la devise "Aux grands Hommes, la patrie reconnaissante", n'accueillait jusqu'ici que 2 femmes sur 71 personnalités. La physicienne Marie Curie, Prix Nobel de physique puis de chimie, et Sophie Berthelot. Cette dernière avait toutefois été acceptée qu'en qualité d'épouse du chimiste Marcellin Berthelot. Le mari et la femme étant décédés le même jour, il a été décidé de ne pas les séparer.

(Voir ci-dessous le discours de François Hollande)

François Hollande a rendu un vibrant hommage aux quatre figures de la Résistance au travers un discours dans lequel il a évoqué leurs parcours respectifs.

Commentaires

-