Pas de crédit d'impôt pour l'hébergement d'un réfugié, annonce Gilles Le Gendre (LREM)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Pas de crédit d'impôt pour l'hébergement d'un réfugié, annonce Gilles Le Gendre (LREM)

Publié le 23/10/2018 à 10:51 - Mise à jour à 11:10
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Alors que l'Assemblée nationale a voté pour la création d'un crédit d'impôt pour l'hébergement des réfugiés chez les particuliers mercredi dernier, Gilles Le Gendre a annoncé lundi que la mesure ne figurerait pas dans la loi. Le chef de file de LREM à l'Assemblée y voit "une niche fiscale".

Retournement de situation. Mercredi 17 l'Assemblée nationale a voté, contre l'avis du gouvernement, pour la création d'un crédit d'impôt pour les particuliers hébergeant des réfugiées. L'amendement porté par Aurélien Taché et soutenu par une cinquantaine de ses collègues LREM, mais pas par la majorité, a été salué par les associations.

Pourtant, et malgré son vote, la mesure "ne figurera pas dans la loi de finances" qui devra être adoptée pour 2019. C'est Gilles Le Gendre, chef de file du groupe LREM à l'Assemblée qui l'a expliqué lundi 22 au matin sur BFMTV.

Le député de Paris a expliqué qu'il y voyait "une niche fiscale" voire une "usine à gaz fiscale". Jugeant "dommage qu'elle ait été votée" en première lecture, Gilles Le Gendre a affirmé qu'elle n'était pas adaptée à la politique budgétaire du gouvernement et ne serait pas inscrite dans la version finale du texte.

A voir aussi: Taché (LREM) suggère un crédit d'impôt pour l'hébergement de réfugiés

L'élu a cependant assuré que l'Etat devait "faciliter l'accueil des réfugiés et en même temps lutter contre l'immigration illégale".

Les foyers français ne recevront donc pas cinq euros d'incitation financière par nuitée (dans la limite de 1.500 euros par an) en échange de l'hébergement gratuit d'un réfugié.

Après cette annonce, pas de soulèvement du côté d'Aurélien Taché."En aucun cas il y a volonté de faire chuter ou échouer le gouvernement", s'est félicité Gilles Le Gendre face à l'absence de protestation et donc de "frondeurs" au sein de LREM.

A lire aussi:

Trafic de crack à Paris: la mairie de Paris renforce les hébergements et maraudes

Migrants: 1.200 places d'hébergement d'urgence supplémentaires en Ile-de-France d'ici fin septembre

A Paris, l'hôpital soigne aussi les urgences d'hébergement

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Gilles Le gendre (LREM) a annoncé lundi qu'il n'y aurait pas de crédit d'impôt en cas d'hébergement de réfugiés chez les particuliers.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-