Pénurie de médicaments: Agnès Buzyn propose un plan

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Pénurie de médicaments: Agnès Buzyn propose un plan

Publié le 08/07/2019 à 10:45 - Mise à jour à 10:57
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La ministre de la Santé Agnès Buzyn présente ce lundi 8 son plan de lutte contre la pénurie de médicaments. Le phénomène a plus que décuplé en seulement dix ans, y compris sur des produits dont l'indisponibilité peut avoir des conséquences graves.

C’est un phénomène qui a explosé en dix ans auquel le gouvernement compte s’attaquer. Ce lundi, la ministre de la Santé Agnès Buzyn dévoile en effet son plan de lutte contre la pénurie de médicaments.

En 2017, l’Agence nationale du médicament avait reçu 538 signalements de rupture de stock sur des produits d’utilisation courante (donc normalement faciles à acquérir) ou de première importance (dont l’absence fait peser un risque sur la vie, comme les antibiotiques ou les anticancéreux). A titre de comparaison, en 2008, ce chiffre n’était que de 44, soit douze fois moins.

Agnès Buzyn propose donc dans son plan d’améliorer la transparence de l’information en proposant une plateforme pour que les pharmaciens alertent directement les laboratoires sur les ruptures qu’ils subissent. Le projet prévoit aussi de donner la possibilité aux pharmaciens de proposer de lui-même un autre médicament que celui manquant dans la mesure où le produit en rupture est considéré comme d’intérêt thérapeutique majeur. La ministre propose enfin de développer la coopération européenne notamment sur des secteurs clé comme l’approvisionnement en vaccins.

Lire aussi: Buzyn opposée à la vente de médicaments dans les supermarchés

En février dernier, le secteur pharmaceutique avait déjà décidé d’initier son propre plan d’action promettant d’assurer un renforcement du suivi et de la logistique d’approvisionnement des médicaments considérés comme étant d’"intérêt sanitaire et stratégique".

Voir aussi:

Médicaments en libre-service: les hausses et écarts de prix dénoncés

Loi santé: les pharmaciens autorisés à délivrer certains médicaments sans ordonnance

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La pénurie de médicaments est un phénomène en explosion depuis dix ans.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-