Remaniement: Castaner exigerait l'Intérieur sinon il démissionne

Remaniement: Castaner exigerait l'Intérieur sinon il démissionne

Publié le 10/10/2018 à 11:54 - Mise à jour à 15:03
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Selon "Libération", l'actuel secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement Christophe Castaner aurait exigé d'obtenir le ministère de l'Intérieur à l'issue du remaniement. Il aurait même été jusqu'à menacer de quitter le gouvernement en cas de refus.

Le remaniement qui traîne en longueur semble se compliquer pour l'exécutif. Car à la difficulté de trouver des profils satisfaisants s'ajoute les ambitions personnelles.

Christophe Castaner, actuellement secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement lorgnerait sur le ministère de l'Intérieur. Un poste pour lequel les candidats sont nombreux. Parmi les prétendants se trouve Jean Castex. Or, selon Libération, celui-ci aurait confié qu'il ne l'obtiendra pas. La raison: Christophe Castaner aurait menacé de purement et simplement claquer la porte du gouvernement si on ne lui offrait pas la place Beauvau.

La manœuvre peut paraître hardie de la part de celui qui était encore peu connu avant l'arrivée d'Emmanuel Macron, mais cette "menace"-si elle se vérifiait- pourrait sérieusement peser dans la balance. Christophe Castaner est également délégué général de La République en Marche et fait donc de fait partie des figures du parti. Son départ, juste après celui du macroniste historique Gérard Collomb achèverait d'illustrer les divisions entre le président de la République et une fraction de son parti.

Voir: Jean Castex pressenti pour succéder à Gérard Collomb à l'Intérieur

Le remaniement du gouvernement a été reporté à samedi, au plus tôt: il "n'aura pas lieu avant le départ du président de la République en Arménie ni tant qu'il sera à Erevan" d'où il revient vendredi soir, a annoncé mercredi l'Élysée.

Emmanuel Macron "souhaite prendre tout le temps nécessaire, dans le calme, le professionnalisme et le respect des personnes, à la composition d'une équipe cohérente et de qualité au service des Français", ajoute la présidence.

"Cette équipe doit correspondre aux équilibres sur lesquels il s'est engagé afin de poursuivre la mise en œuvre de la feuille de route fixée le 9 juillet devant le Congrès. Il souhaite aussi respecter le temps des vérifications légales", précise l'Élysée.

 

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Christophe Castaner aurait exigé le poste de ministre de l'Intérieur.

Fil d'actualités Politique