Le secret minceur de Brigitte Macron révélé par le chef cuisinier de l'Elysée (et les goûts d'Emmanuel Macron et Jacques Chirac)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le secret minceur de Brigitte Macron révélé par le chef cuisinier de l'Elysée (et les goûts d'Emmanuel Macron et Jacques Chirac)

Publié le 19/10/2017 à 12:50 - Mise à jour à 12:55
© YVES HERMAN / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Cuisiné par Anne-Elisabeth Lemoine sur le plateau de "C à vous", le chef des cuisines de l'Elysée a révélé quelques "secrets d'Etat" sur les habitudes alimentaires des quatre présidents qu'il a servi. Et notamment sur Emmanuel et Brigitte Macron...

SECRET D'ETAT - Le chef cuisinier de l'Elysée Guillaume Gomez a révélé l'astuce minceur de Brigitte Macron sur le plateau de C à vous, sur France 5. Celle-ci tient en un chiffre: 10. Comme 10 fruits et légumes par jour, ce qu'exige de se faire servir la première dame.

Aux commandes des cuisines du palais présidentiel depuis 2013, le chef en est ainsi à son quatrième chef de l'Etat qu'il sert, après Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande et donc désormais Emmanuel Macron.

Interrogé sur les habitudes alimentaires du nouveau couple présidentiel, Guillaume Gomez a révélé les coulisses des repas qu'il leur prépare. "Tout ce que je peux vous dire, et ce n’est pas un secret, c’est que Madame Macron souhaite qu’on lui serve dix fruits et légumes par jour", a-t-il expliqué. Une mission que le chef prend très à cœur: "On fait attention avec tous nos légumes et nos fruits selon la saison. On essaye de varier au maximum".

Au passage, il a confirmé qu'Emmanuel Macron est ainsi bien un grand fan de... cordons bleus (l'amour du président pour la panelure avait "outé" après la campagne). Rien d'anthropophage pour le chef cuistot qui prépare même le plat en version "mini" pour que le président puisse se régaler de son met favori pendant les réceptions officielles (voir vidéo ci-dessous à partir de 2min10).

Autre "secret d'Etat" révélé par Guillaume Gomez: Jacques Chirac n'était finalement pas vraiment amateur de tête de veau. "Quelqu'un de bienveillant avait pensé sûrement faire plaisir au président Chirac en disant qu'il aimait la tête de veau. (...) Après, on lui en servait partout. Même après le café ou après le dessert", a-t-il expliqué. Sauf que: "Nous, à l'Élysée, on lui en a servi deux fois et la deuxième fois, il nous a dit: +C'était très bon mais ce n'est plus la peine de nous en faire+".

Un mythe s'effondre.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


A 64 ans, Brigitte Macron affiche une ligne parfaite (ici avec Mélania Trump).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-