Sondage: Emmanuel Macron moins mauvais que les autres

Sondage: Emmanuel Macron moins mauvais que les autres

Publié le :

Mercredi 18 Avril 2018 - 10:06

Mise à jour :

Mercredi 18 Avril 2018 - 18:14
© LUDOVIC MARIN / POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Près de six Français sur dix se disent "mécontents" de l'action d'Emmanuel Macron près d'un an après son élection, selon un sondage Ifop publié ce mercredi. Un chiffre toutefois largement meilleur que ceux de ses deux prédécesseurs à la même époque. Le président de la République continue de séduire de nombreux Français, bien aidé par l'absence d'opposants sérieux.

Une opinion majoritairement défavorable après un an de mandat, mais des scores nettement plus hauts que ne l'étaient ceux de ses deux prédécesseurs. Près de six Français sur dix (58%) se disent mécontents de l'action d'Emmanuel Macron comme Président de la République selon un sondage réalisé Ifop-Fiducial pour Paris Match, Sud Radio et CNews et publié ce mercredi 18.

Dans le détail, ils sont 34% à se dire "plutôt mécontents" et 24% à se dire "très mécontents" de ce président pour lequel le premier qualificatif retenu est "autoritaire". Depuis son arrivée à l'Elysée, Emmanuel Macron a connu une popularité en dents de scie. Très élevée au début de son mandat, elle s'est depuis globalement stabilisée autour de 40 ou 45% selon les derniers sondages (Harris Interactive 49%, Kantar Sofres 40%, BVA 40%, Elabe 39%, IPSOS 37%...).

Des opinions donc globalement défavorables mais qui le placent toute de même nettement au-dessus des chiffres atteints après un an de mandat par ses deux prédécesseurs. En avril 2008, Nicolas Sarkozy n'arborait qu'un maigre 28% de Français satisfaits de son action et en avril 2013, François Hollande était déjà tombé à 21%. A noter que Jacques Chirac dans le même cas était alors à 58% d'opinions favorables.

 

Lire aussi: LREM et FN structurent désormais la droite française, au détriment de LR

Derrière "autoritaire", la dizaine d'épithètes attribués par les sondés à Emmanuel Macron sont d'ailleurs exclusivement élogieuses: "A de l'autorité", "Sait où il va", "Porteur d'une vision pour le pays", "Compétent"... Une stature qui semble séduire des Français traditionnellement attachés à l'image du chef.

Mais cette relativement bonne situation dans les sondages semble avoir une autre cause: l'absence d'opposition. Aucun des partis ou leaders politiques ne semblent en effet pouvoir concurrencer l'actuel président. D'ailleurs, selon ce sondage, si l'élection présidentielle se déroulait aujourd'hui, Emmanuel Macron réunirait au premier tour 33% des voix alors qu'il n'avait fait "que" 24 %. Un chiffre qui monte à 36% dans l'hypothèse où Laurent Wauquiez remplacerait François Fillon.

Voir: Wauquiez ou l'opposition tous azimuts à Macron

Entre des socialistes en difficile reconstruction, des Républicains dont une bonne partie des thèmes sont confisqués par la majorité et des extrêmes qui restent confrontés à un plafond de verre, Emmanuel Macron apparaît donc à de nombreux Français comme la meilleure, ou la moins mauvaise, alternative.

Selon un sondage, la majorité des Français est mécontente d'Emmanuel Macron, qui reste plus populaire que ses prédécesseurs.


Commentaires

-