Sondage: Manuel Valls domine largement la primaire... mais reste dépassé par Emmanuel Macron

Sondage: Manuel Valls domine largement la primaire... mais reste dépassé par Emmanuel Macron

Publié le 07/12/2016 à 19:55 - Mise à jour à 19:57
©Benoit Tessier/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Manuel Valls survole pour l'instant ses adversaires déclarés à la primaire de la gauche. Mais son principal souci se nomme Emmanuel Macron qui, lui, s'est exonéré de cette épreuve préliminaire.

Manuel Valls prend l'avantage sur ses concurrents à la primaire socialiste pour la présidentielle, après l'annonce de sa candidature, mais il reste devancé par Emmanuel Macron, selon un sondage Elabe diffusé mercredi 7.

Un Français sur trois (33%, +6) "pourrait voter" au 1er tour de la présidentielle 2017 pour l'ex-ministre de l’Économie, qui n'entend pas se présenter à la primaire.

Emmanuel Macron devance Manuel Valls (27%, +9), également en forte hausse en un mois, qui creuse pour sa part l'écart avec ses concurrents déclarés ou potentiels à la primaire de janvier, comme Arnaud Montebourg (18%, +1) ou Vincent Peillon (5%, non testé en octobre), selon cette enquête pour BFMTV. 23% (+1) des personnes interrogées voteraient probablement pour Jean-Luc Mélenchon et 20% pour Martine Aubry.

Auprès des sympathisants de gauche, Manuel Valls fait un bond de 14 points, avec 50% des personnes interrogées qui voteraient probablement pour lui. Il devance Martine Aubry (43%), Jean-Luc Mélenchon (40%, -1) et Emmanuel Macron (40%, +6). Arnaud Montebourg, l'un se ses principaux rivaux pour la primaire, est crédité de 32% (=).

Chez les seuls proches du Parti socialiste, l'ex-Premier ministre recueille 70% d'avis favorables, contre 43% à Emmanuel Macron.

Ce dernier est perçu par l'ensemble des Français comme celui qui à gauche veut "vraiment changer les choses" (53%), devant Arnaud Montebourg (40%) et Manuel Valls (37%). L'ex-Premier ministre apparait en revanche comme le plus "capable de rassembler la gauche" (28%), talonné par Arnaud Montebourg (27%), et devant Emmanuel Macron (20%).

Enquête réalisée en ligne les 6 et 7 décembre, auprès de 989 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


PARTAGER CET ARTICLE :


Manuel Valls, même s'il est plus populaire chez les sympathisants de gauche, ne rattrape pas encore Emmanuel Macron.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Politique




Commentaires

-