Terrorisme: pour Jean Messiha (RN), il faut interdire l'immigration "par précaution"

Terrorisme: pour Jean Messiha (RN), il faut interdire l'immigration "par précaution"

Publié le :

Mercredi 13 Mars 2019 - 12:19

Mise à jour :

Mercredi 13 Mars 2019 - 12:28
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le membre du bureau national du Rassemblement national Jean Messiah a fait réagir ce mercredi 13 sur Twitter en faisant un amalgame entre immigration et terrorisme. A travers une comparaison hasardeuse avec l'interdiction des Boeing 737 MAX 8, il a jugé qu'interdire la venue d'immigrés en France relève du "principe de précaution".

Le parallèle est pour le moins osé et se résume en un amalgame entre immigration et terrorisme, au point d'appeler à l'application du "principe de précaution". Le Délégué national du Rassemblement national Jean Messiha plaidera peut-être l'ironie, mais son message a suscité de nombreux commentaires outrés.

Le coordinateur du projet présidentiel de Marine Le Pen en 2017 a réussi à rebondir sur la question migratoire à partir l'interdiction de vol décrétée contre le Boeing 737 MAX 8 par de nombreux pays et compagnies aériennes. Cela suite au crash d'un de ces appareils en Ethiopie qui a semé le doute sur d'éventuelles défaillances.

Voir: Photos d'exactions de l'EI sur Twitter: le parquet demande un procès pour Marine Le Pen

"Il y a un truc que je ne pige pas. Pour un accident (deux en réalité, le premier étant survenu en Indonésie fin octobre, NDLR), le gouvernement interdit tous les Boeing 737 Max en France. Fort bien. Mais alors pourquoi ne pas interdire toute immigration dès qu'un migrant commet un attentat meurtrier? Pourquoi le principe de précaution ne s'applique jamais à l'immigration?".

Comprendre: un immigré étant potentiellement un terroriste, il faudrait par "précaution" interdire l'immigration si l'on suit cette "logique".

Nombre d'internautes se sont offusqués contre ce raisonnement et certains ont pris la peine de rappeler un fait à Jean Messiha: la plupart des attentats commis en France depuis 2015 l'ont été par des individus de nationalité française, par ascendance ou parce qu'il sont nés en France. Il faudrait donc aussi interdire les Français, relèvent certains commentaires.

Certes, la plupart de ces terroristes sont issus de l'immigration, un argument qui perd cependant beaucoup de sa valeur lorsqu'il est émis de Jean Messiha, lui-même d'origine étrangère et qui ne considère pas les personnes naturalisées comme immigrées.

Dans un article posté sur son blog en 2017, celui qui est né en Egypte avant de venir en France expliquait ainsi: "On est soit Français, soit immigré, mais on ne peut pas être les deux à la fois. Prenez mon exemple: j’étais immigré pendant des années en France. J’ai été naturalisé Français à l’âge de 20 ans. Je suis donc Français".

Lire aussi:

Européennes: Le Pen reprend le thème l'immigration et dénonce des "zones de non-France"

"Pourquoi ne pas interdire toute immigration dès qu'un migrant commet un attentat meurtrier?", a tweeté Jean Messiha.


Commentaires

-