Théorie du genre: Najat Vallaud-Belkacem en colère contre le pape François, la ministre réagit

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Théorie du genre: Najat Vallaud-Belkacem en colère contre le pape François, la ministre réagit

Publié le 03/10/2016 à 12:19 - Mise à jour à 12:20
©LCHAM/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Suite aux propos tenus par le pape François sur la théorie du genre, Najat Vallaud-Belkacem a "regretté" la "parole pour le moins légère et infondée" du souverain pontife. Quelques heures plus tôt, il avait accusé les manuels scolaires français de propager un "sournois endoctrinement de la théorie du genre".

La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a "regretté" ce lundi 3 la "parole pour le moins légère et infondée" du pape François, qui a accusé les manuels scolaires français de propager un "sournois endoctrinement de la théorie du genre". "Je vois qu'il aura été lui aussi victime de la campagne de désinformation massive conduite par les intégristes", a-t-elle affirmé sur France Inter. "Je conseille au pape lors de l'un de ses prochains déplacements en France de venir à la rencontre d'enseignants de l'école française", "de feuilleter lui-même ces manuels scolaires, ces programmes et de m'expliquer en quoi il y aurait une théorie du genre, qui n'existe pas par ailleurs, dans ces livres", a-t-elle ajouté.

Selon la ministre, dans les programmes français, "on parle de la nécessité de ne pas hiérarchiser entre un sexe et un autre, de lutter contre les violences faites aux femmes, de lutter contre le sexisme, de lutte contre le harcèlement sexiste qui fait des morts parce qu'aujourd'hui trop de jeunes filles ne savent tellement pas réagir sur ces questions-là qu'elles finissent par porter atteinte à leurs propres jours". "Sur des sujets aussi sérieux que cela on a donc aujourd'hui des intégristes capables d'embarquer y compris le pape dans leur folie mensongère? Moi ça me met très en colère, honnêtement, ce n'est pas un sujet de plaisanterie", a insisté Najat Vallaud-Belkacem.

S'exprimant dimanche devant les journalistes, le pontife argentin a raconté une anecdote rapportée par un Français. Selon le pape, ce père de famille catholique a raconté comment son fils de dix ans, interrogé pendant un repas de famille ce qu'il voulait faire plus tard, lui avait répondu: "être une fille". "Le père s'est alors rendu compte que dans les livres des collèges, la +théorie du genre+ continuait à être enseignée, alors que c'est contre les choses naturelles", a déclaré le pape.

Pour le chef de l'Eglise catholique, "avoir des tendances homosexuelles ou changer de sexe est une chose", mais "faire un enseignement dans les écoles sur cette ligne" en est une autre. Il s'agit là d'une volonté de "changer les mentalités", d'une "colonisation idéologique", a-t-il estimé. La polémique sur une prétendue "théorie du genre" enseignée à l'école française avait été virulente en 2014, portée par des mouvements conservateurs proches des opposants au mariage homosexuel.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


"Je conseille au pape lors de l'un de ses prochains déplacements en France de venir à la rencontre d'enseignants de l'école française", a-t-elle notamment déclaré.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-