Al-Qaïda: deux Français liés à l'organisation terroriste arrêtés au Yémen

Al-Qaïda: deux Français liés à l'organisation terroriste arrêtés au Yémen

Publié le :

Samedi 17 Janvier 2015 - 16:53

Mise à jour :

Dimanche 18 Janvier 2015 - 17:05
©Capture d'écran vidéo
PARTAGER :
-A +A

Deux Français liés à Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), qui a revendiqué l'attentat contre "Charlie Hebdo", ont été arrêtés au Yemen et sont entendus par les autorités du pays. Leurs liens éventuels avec les frères Kouachi n'étaient ce samedi pas encore établis.

Deux Français liés à Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) ont été arrêtés au Yémen, a indiqué ce samedi un haut responsable de la sécurité du pays. Le général Mohammed al-Ahmadi, directeur du service de sécurité nationale, n'a toutefois pas précisé si cette arrestation était liée aux attentats perpétrés en France début janvier.

Les deux hommes, qui pourraient être liés aux frères Kouachi (auteurs de la fusillade de Charlie Hebdo), sont interrogés. La justice française avait indiqué après la tuerie que des individus liés à Chérif et Saïd Kouachi se trouvent actuellement en Syrie et au Yémen, plaque tournante du terrorisme.

Saïd et Chérif Kouachi -tués le 9 janvier par le GIGN- se seraient entraînés avec le réseau extrémiste Aqpa au Yémen, selon diverses sources. Une information confirmée par Chérif Kouachi lui-même. Dans un appel à la chaîne BFM TV le jour où il a été abbatu, il avait indiqué avoir séjourné en 2011 dans le pays. 

Aqpa a d'ailleurs revendiqué mercredi 14 l'attentat contre Charlie Hebdo, qui a fait 12 victimes le 7 janvier à Paris. Dans une vidéo diffusée sur Internet, un responsable d'Aqpa, connu sous le nom de Nasser al-Ansi, a affirmé que l'attentat avait été commis sur ordre du chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, pour "venger" Mahomet, caricaturé à plusieurs reprises par l'hebdomadaire satirique français.

Le groupe Aqpa, né de la fusion des branches saoudienne et yéménite d'Al-Qaïda, est considéré par les Etats-Unis comme le bras le plus dangereux du réseau extrémiste.

 

Al-Qaïda au Yémen a revendiqué dans une vidéo, mercredi 14, l'attentat contre "Charlie Hebdo".

Commentaires

-