Donald Trump nomme son gendre, Jared Kushner, haut conseiller à la Maison-Blanche

Donald Trump nomme son gendre, Jared Kushner, haut conseiller à la Maison-Blanche

Publié le :

Mardi 10 Janvier 2017 - 11:55

Mise à jour :

Mardi 10 Janvier 2017 - 12:09
©Photo AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Jared Kushner, époux d'Ivanka Trump et donc gendre de Donald Trump, assumera bien un rôle de conseiller à la Maison-Blanche. Le 45e président des Etats-Unis a prévu de le faire travailler aux côtés de son chef de la stratégie, Steve Bannon, également haut conseiller. Jared Kushner ne devrait en revanche pas être payé pour ce poste.

"Il a été un atout formidable et un conseiller de confiance pendant toute la campagne". Donald Trump, futur 45e président des Etats-Unis (l'investiture aura lieu le 20 janvier), a confirmé lundi 9 la nomination de son gendre, Jared Kushner, époux de sa fille Ivanka, en tant que haut conseiller à la Maison Blanche.

Ce millionnaire de 36 ans est le président de la société immobilière Kushner Companies (depuis que son père, Charles, a été condamné à deux ans de prison pour évasion fiscale, subornation de témoin et propositions de donations de campagne illégales) et également patron de la société de presse New York Observer depuis le rachat en 2006.

Malgré les soupçons de népotisme et de conflits d'intérêts, Donald Trump a donc renouvelé sa confiance en Jared Kushner en lui proposant ce poste à la Maison-Blanche, aux côtés d'un autre de ses bras droits, Steve Bannon, haut conseiller et chef de la stratégie. "Je suis fier de l'avoir dans un rôle-clé de mon administration" a confié le président élu dans un communiqué.

L'influence économique de la famille Kushner aux Etats-Unis est immense. Leur fortune est estimée à 1,7 milliard d'euros par le magazine américain Forbes.

Même s'il ne sera pas payé pour ce rôle de conseiller selon le Washington Post, Jared Kushner passera le flambeau à la tête de Kushner Companies, ceci afin d'éviter tout conflit d'intérêt, a confié son avocate. Il devrait également procéder à des "désinvestissements substantiels" et n'interviendrait pas sur les questions économiques qui pourraient directement servir ses intérêts financiers. 

 

Jared Kushner, ici aux côtés de son épouse Ivanka Trump, va conseiller son beau-père Donald Trump.


Commentaires

-