Elections législatives allemandes: qui est Alice Weidel la leader de l'AfD, le parti d'extrême droite

Pleine de contradictions

Elections législatives allemandes: qui est Alice Weidel la leader de l'AfD, le parti d'extrême droite

Publié le :

Lundi 25 Septembre 2017 - 15:07

Mise à jour :

Lundi 25 Septembre 2017 - 16:19
Les élections législatives allemandes ont vu une nouvelle fois Angela Merkel remporter la victoire dimanche. Mais la chancelière devra faire face à l'AfD. Ce parti d'extrême droite est présent au parlement pour la première fois, à sa tête Alice Weidel.
© John MACDOUGALL / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Anti-immigration, anti-islam, anti-Merkel: l'AfD a fait une entrée fracassante au parlement allemand dimanche 24, suite aux élections législatives. La présence du parti d'extrême droite au Bundestag, le parlement, a éclipsé la victoire d'Angela Merkel. C'est en effet la première fois que l'AfD remporte des sièges: le groupe mené par Alice Weidel a fait élire 93 députés.

Cette ancienne banquière à Goldman Sachs incarne le nouveau visage de l'Alternative pour l'Allemagne à 38 ans. Alors inconnue du grand public, elle a été choisie pour prendre la tête des candidats populistes en mars.

Elle a réussi à faire quelques coups d'éclats qui ont marqué le public germanique. Par exemple lors d'un débat à la télévision, elle n'a pas hésité à quitter le plateau face aux questions des invités qui ne lui plaisaient pas.

Jeune, elle incarne pourtant les valeurs traditionnelles de son parti. Très à droite, elle se bat contre la "culture archaïque" de l'islam et l'immigration illégale, "ça n'arrivera pas avec nous" assure-t-elle régulièrement.

Elle est pourtant pleine de contradictions. Lesbienne assumée, elle vit maritalement avec une femme d'origine sri-lankaise et réside avec leurs deux enfants adoptés en... Suisse où elle est imposable. Son parti est pourtant opposé au mariage homosexuel et à l'adoption pour les couples de même sexe. Elle est aussi accusée par certains médias allemands, comme Die Welt, d'avoir employé illégalement une demandeuse d'asile en tant que femme de ménage. Certains mails contenant des propos racistes ont aussi été mis en lumière.

Alice Weidel était une inconnue avant qu'elle soit propulsée à la tête des candidats de son parti pour les élections législatives.

Commentaires

-