État islamique: un réseau de recrutement démantelé par l'Espagne et le Maroc

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

État islamique: un réseau de recrutement démantelé par l'Espagne et le Maroc

Publié le 25/08/2015 à 11:20 - Mise à jour à 19:34
©Reuters/ AmmarAbdullah
PARTAGER :

Auteur(s): BA

-A +A

Le ministère de l'Intérieur espagnol a annoncé ce mardi qu'un réseau de 14 personnes, chargées du recrutement de combattants djihadistes pour l'Etat islamique, avait été démantelé par une opération antiterroriste menée conjointement par l'Espagne et le Maroc.

Une opération antiterroriste menée conjointement par les autorités espagnoles et marocaines a permis de procéder aux interpellations de 14 personnes, toutes faisant partie d’un réseau de recrutement de combattants djihadistes pour l’Etat islamique. Cette information annoncée par le ministère de l’Intérieur espagnol ce mardi 25 précise que le réseau œuvrait pour les branches du groupe terroriste situées en Irak et en Syrie. L’enquête se poursuit, mais une grande partie du réseau aurait été démantelée.

"Des agents des services de renseignement (Commissariat général d'information de la police espagnole et Direction générale de la surveillance du territoire marocaine) ont arrêté aujourd'hui (mardi 25 août, NDLR)c14 personnes dans les localités de San Martin de la Vega (communauté de Madrid) en Espagne et à Fez, Casablanca, Nador, Al Hoceima et Driouech au Maroc", a indiqué le ministère.

Selon le communiqué publié par le gouvernement espagnol, "les personnes interpellées appartenaient à un réseau de recrutement et d'envoi de combattants étrangers destinés à rejoindre les rangs de l'organisation terroriste Daesh" (Etat islamique) en Irak et en Syrie.

Créé en 2006 par Al-Qaïda en Irak, l’Etat islamique a proclamé l’instauration d’un califat le 29 juin 2014 en Irak et en Syrie. Son essor est notamment lié aux déstabilisations géo-politiques de ces deux pays, dans lesquels il tire profit des guerres civiles. Une coalition internationale menée par les Etats-Unis tente de lutter contre son expansion. L’Etat islamique est également connu pour sa barbarie et son rôle dans plusieurs attentats à travers le monde, notamment ceux de Paris en janvier dernier.  

 

Auteur(s): BA


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Quatorze djihadistes chargés de recruter de nouveaux combattants pour l'EI ont été interpellés.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-