l’ONU plaide pour une plus grande ouverture de la recherche contre la culture du secret

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

l’ONU plaide pour une plus grande ouverture de la recherche contre la culture du secret

Publié le 03/11/2020 à 12:12 - Mise à jour à 12:17
©Patrick Kovarik/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Alors que l'Europe se reconfine pour stopper la propagation du Coronavirus, trois directeurs d'agence des Nations Unies demandent une plus grande ouverture de la recherche, comme moyen pour lutter contre la pandémie.

L’UNESCO, l’OMS et l’HCDH veulent que la science soit accessible à tout le monde

Le 27 d'octobre dernier, les chefs de trois agences des Nations Unies, Audrey Azoulay, pour l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Tedros Adhanom Ghebreyesus, de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et Michelle Bachelet, pour le Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) ont lancé un appel conjoint  à un effort mondial pour une science plus ouverte, précisant que, face à la Covid-19 , la considération des preuves scientifique comme un atout exclusif, ou une simple question d'opinion, met en danger les progrès scientifiques qui manquent pour contrôler ou même éradiquer le virus. L'impossibilité de stopper le virus rend plus que jamais nécessaire la nécessité de mettre les bienfaits de la science à disposition de tous sans restrictions. “À quoi servent les technologies de pointe si elles ne peuvent pas bénéficier aux personnes qui en ont le plus besoin ?” s’est interrogé Tedros Adhanom Ghebreyesus. « En ces temps difficiles, les meilleures technologies et découvertes en matière de santé ne peuvent être réservées à quelques-uns », a t-il déclaré.

Les informations secrètes et brevets ralentissent le développement de nouvelles technologies

Selon le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, le fait de garder les données secrètes et les informations protégées par la propriété intellectuelle , réduisent considérablement la vitesse à laquelle les technologies sont développées. Les modèles scientifiques fermés sont obsolètes, et pour le Haut-Commissaire aux droits de l'homme, ils ne font qu'amplifier les inégalités entre les pays et les chercheurs, et réservent le progrès scientifique à une minorité. Il ne s’agit pas seulement de l'accès aux publications. À travers le partage des données, des protocoles, des logiciels et des infrastructures on pourrait, selon Michelle Bachelet, vraiment ouvrir et démocratiser la science.

Plus d'intelligence collective dans la recherche, pour plus de fiabilité

Avant la Covid-19, seule une publication scientifique sur quatre était ouvertement accessible, ce qui signifie que des millions de chercheurs ne pouvaient pas lire les travaux de leurs collègues. Avec un processus de recherche ouvert , transparent et solidaire, la recherche pourrait bénéficier, en outre, d'un processus de validation plus ample, transparent et ouvert.
Pour la Directrice générale de l'UNESCO, c'est en fait la solidarité qui est nécessaire pour faire face aux défis mondiaux.  “Nous avons plus que jamais besoin de l'intelligence collective", a- t-elle déclaré. Audrey Azoulay alerte au sujet des risques de garder les systèmes scientifiques traditionnels fermés, car ils  conduisent  à “un niveau élevé de méfiance envers la science, à la déconnexion entre la science et la société, et à un élargissement des écarts en matière de science, de technologie et d'innovation entre les pays et au sein de ceux-ci”.

Une recommandation internationale pour ouvrir la science pour mieux lutter contre le réchauffement climatique et pandémies

L'Unesco a été chargée de rédiger une recommandation pour tous les pays avec un ensemble commun de principes et de valeurs primordiaux pour  la science ouverte. Ce projet se veut essentiel dans l'élaboration du consensus international autour de la science ouverte et de ses promesses pour relever les grands défis actuels, comme le réchauffement climatique, la lutte contre l’effondrement de la biodiversité ou la lutte contre les pandémies.
Ce document est accessible  en version préliminaire et, montrant l’exemple, il est ouvert aux commentaires, pour que les pays puissent adopter une version finale d'ici la fin de l’année 2021.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Audrey Azoulay alerte au sujet des risques de garder les systèmes scientifiques traditionnels fermés

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-