L’Union européenne, acteur majeur sur la scène diplomatique internationale?

L’Union européenne, acteur majeur sur la scène diplomatique internationale?

Publié le 11/04/2019 à 12:32 - Mise à jour à 14:29
© OLIVIER HOSLET / POOL/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La Maison de l'Europe à Paris, édité par la rédaction.

-A +A

Le Service européen pour l'action extérieure, dirigé par Federica Mogherini, existe depuis presque dix ans mais reste toujours inconnu des Européens. Ce manque de visibilité est-il le premier signe des failles de la diplomatie européenne? A l’heure actuelle, l’Union européenne a-t-elle réellement vocation, et qui plus est les moyens, d'occuper une position diplomatique forte sur la scène internationale?

 

L'Union européenne a souvent souffert, et souffre encore aujourd'hui, de nombreuses critiques relatives à sa place diplomatique sur la scène internationale. Souvent qualifiée de "soft power" ou "puissance douce", positivement par ses supporteurs mais péjorativement par ses détracteurs, la diplomatie européenne est incarnée depuis le traité de Lisbonne par le Service européen pour l'action extérieure (SEAE). C'est ainsi que la coopération en matière de sécurité, la mutualisation des forces européennes ou encore la défense commune se sont entremêlées au sein de ce Service, dirigé par Federica Mogherini, actuelle Haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et ont fait place, pas à pas, à une diplomatie européenne.

Voir - Commerce: la Chine promet plus d'ouverture, prudence de Bruxelles

> Quels objectifs pour le Service européen pour l’action extérieure ?

Lancé formellement le 1er janvier 2011, le SEAE s'était alors fixé trois objectifs principaux pour la période 2011-2012. Premièrement, la création d’un SEAE opérationnel; deuxièmement, l’établissement de relations plus étroites avec les voisins de l’Europe dans le but de promouvoir la démocratie, la stabilité et la prospérité; et troisièmement, l’établissement de partenariats stratégiques solides avec les acteurs mondiaux existants et émergents. Le SEAE s'était également fixé un but plus global, celui de promouvoir la paix dans le monde par la prévention des conflits, du désarmement et la lutte contre le terrorisme en vue de faire face aux menaces mondiales et interrégionales et d’encourager et soutenir le développement économique des pays moins développés.

En 2012, le SEAE, en plus d'un bureau à Bruxelles, était composé de 139 délégations et bureaux de l’Union européenne dans le monde entier lui faisant office d'ambassades et assurant la représentation extérieure de l'Union auprès des pays tiers mais aussi des organisations internationales. S’érigeant de la sorte en tant qu’acteur politique mondial et régional, la politique diplomatique de l'UE s'est fondée sur le respect des valeurs fondamentales de l’UE en matière de démocratie, de droits de l’Homme, et de consolidation de l’état de droit.

> Quelle influence à présent et à l’avenir ?

Dans un rapport Ipsos publié en 2017 et réalisé sur un échantillon de personnes issues de 25 pays du monde entier, 54% des répondants étaient d’accord sur le fait que, ensemble, les pays de l'Union européenne exercent une plus grande influence sur le reste du monde. Quelque 53% des sondés pensaient également que l’UE parviendrait mieux à résoudre les problèmes mondiaux que ses différents Etats membres pris séparément.

Pourtant, la politique étrangère de l’Union européenne est aujourd'hui encore en grande partie une compétence nationale, réduisant ainsi par nature la possibilité pour l'Union d’agir d'un point de vue diplomatique sur la scène internationale. De plus, alors que la France et le Royaume-Uni pouvaient favoriser les intérêts de l’UE grâce à leur siège de membre permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, le contexte du Brexit met à mal cette coopération. Ainsi, à cette échelle, le poids diplomatique de l’Union pourrait ne plus être le même. L'Union pourra cependant toujours compter sur des Etats membres tels que l'Allemagne, qui tend à accroître son implication sur la scène internationale depuis plusieurs années, ou encore la Suède.

Pour en savoir plus, assistez à notre conférence du 17 avril sur le thème "L'Union européenne, un acteur majeur sur la scène diplomatique internationale?". Pour vous inscrire à l'événement, veuillez cliquer ici.

Lire aussi:

Diplomatie, défense, économie: ce que prévoit le nouveau Traité de l'Elysée

Mogherini à Pompeo: "Il n'y a pas de solution alternative" à l'accord avec l'Iran

Mogherini condamne "toutes les attaques contre des Juifs, y compris en Europe"

(Centre d’Information Europe Direct de la Maison de l’Europe de Paris)

Auteur(s): La Maison de l'Europe à Paris, édité par la rédaction.


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.

Soutenez FranceSoir dès 1€ >



PARTAGER CET ARTICLE :


Federica Mogherini dirige le Service européen pour l'action extérieure.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-