Otan: 3.000 soldats français participent à un exercice en Norvège, la Russie proteste

Otan: 3.000 soldats français participent à un exercice en Norvège, la Russie proteste

Publié le :

Vendredi 26 Octobre 2018 - 18:16

Mise à jour :

Vendredi 26 Octobre 2018 - 18:17
© - / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est un exercice sans précédent de l'Otan qui a débuté jeudi en Norvège, un pays frontalier de la Russie. Pas moins de 3.000 soldats français sont présents sur place pour s'exercer au manœuvre militaire dans un contexte de "grand froid".

C'est un exercice militaire sans précédent depuis la Guerre froide qui a débuté jeudi 25 en Norvège. L'opération Trident Juncture 18 lancée par l'Otan vise à préparer l'Alliance atlantique à une attaque contre un de ses membres par un pays ennemi qui n'est pas désigné, mais dont il n'est guère difficile de lire entre les lignes qu'il pourrait s'agir de la Russie.

Les chiffres donnent une idée de l'ampleur de l'opération: 50.000 hommes, venus de 31 pays, accompagnés de 10.000 véhicules, 65 navires et 250 aéronefs vont se déployer dans le pays scandinave qui partage une frontière de 198 kilomètres avec la Russie.

Moscou a d'ailleurs réagi à cet exercice en n'hésitant pas, par la voix de son ambassade à Oslo, à dénoncer une opération militaire "antirusse" et "provocatrice, même si l'on essaie de la justifier avec des visées purement défensives".

Les exercices Trident Juncture sont une démarche régulière de la part des pays membres de l'Otan. Mais leur dernière tenue en 2015 n'affichait pas les mêmes dimensions: "seulement" 36.000 hommes y avaient participé et les exercices se tenaient en Italie, au Portugal et en Espagne. Le choix de la Norvège se justifie également par la volonté pour l'alliance militaire d'entraîner ses hommes dans des conditions de "grand froid".

Lire aussi: Washington annule un nouvel exercice militaire en Corée du Sud

La France n'est pas en reste dans l'opération puisque 3.000 militaires hexagonaux participent à l'exercice, ainsi que deux frégates, un bâtiment de projection et de commandement, un bâtiment de ravitaillement et quatre chasseurs Mirage 2000 selon la Représentation permanente de la France auprès de l'Otan.

Si la Russie fait part de son indignation diplomatique, elle est aussi coutumière des opérations militaires menaçantes bien qu'officiellement "défensive"puisque l'exercice "Zapad 2017" qui s'est tenu en 2017 en Biélorussie (frontalière de l'Union européenne via la Pologne, la Lituanie et la Lettonie) avait réuni officiellement 12.700 soldats russes et biélorusses. Selon les estimations, notamment des pays frontaliers, l'opération avait en réalité mobilisé entre 40.000 et 70.000 hommes.

Voir aussi:

L'Armée américaine inaugure un exercice multinational sur le flanc oriental de l'Otan

Des soldats chinois défilent pour la première fois au Bélarus

L'exercice de l'Otan se déroule en Norvège, pays frontalier de la Russie.


Commentaires

-