Pakistan: au moins 130 morts dans l'attaque d'une école par les talibans

Pakistan: au moins 130 morts dans l'attaque d'une école par les talibans

Publié le :

Mardi 16 Décembre 2014 - 13:34

Mise à jour :

Mercredi 17 Décembre 2014 - 10:02
Une tragique attaque terroriste au Pakistan a fait au moins 130 morts dont une majorité d'enfants. C'est une école de la région de Peshawar (nord-ouest du pays) qui a été visée par un commando taliban.
©Fayaz Aziz/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Un commando de combattants talibans a lancé une sanglante attaque contre une école de Peshawar dans la région des zones tribales pakistanaise au nord-ouest du pays ce mardi. L'attaque, d'une très grande violence, a fait au moins 130 victimes dont 82 enfants et plusieurs dizaines de blessés selon les autorités d'Islamabad (capitale du Pakistan).

Les faits se sont déroulés vers 10h30 heure locale, alors que près de 500 personnes dont une majorité de jeunes âgés de 10 à 20 ans se trouvaient dans l'école. Cinq ou six talibans déguisés en militaires ont pris d’assaut l’établissement, qui accueille les enfants des militaires de Peshawar, situé dans les faubourgs de la ville. Ils ont pris en otages une partie des occupants des lieux avant de commencer à les abattre méthodiquement. La majorité des enfants ont été tués d'une balle dans la tête, précise le ministre provincial de l'Information Mushtaq Ghani, en faisant également état de 25 blessées graves. Vers 14h30 heure locale, trois assaillants ont trouvé la mort dont l'un en actionnant sa ceinture d'explosif. L'armée pakistanaise a donné l'assaut et affirme avoir tué 5 terroristes et en poursuivre d'autre.

L'attaque a été revendiquée par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), groupe islamiste radical très proche d'Al-Qaïda qui occupe les zones tribales pakistanaises à la frontière avec l'Afghanistan. Cette attaque serait une opération de représailles contre l'offensive militaire de l'armée pakistanaise, baptisée Zarb-e-Azb, en cours contre ce groupe dans la région. Le porte-parole du TTP, Muhammad Khurasani, a annoncé que cette action avait pour but de faire ressentir leur douleur aux familles des militaires impliqués dans cette opération.

Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif s'est immédiatement rendu sur place et a décrété 3 jours de deuil national face à cette tragédie.

Le président François Hollande a annoncé sur son compte Twitter qu'il "dénonçait avec la plus extrême fermeté l’ignoble attaque contre une école de Peshawar, qui a causé ce matin la mort de plus de 80 enfants".

Le Premier ministre indien Narendra Modi, dont le pays entretient des relations extrêmement tendues avec le Pakistan, a lui aussi dénoncé la "lâche attaque terroriste" conduite par le commando taliban. "C'est un acte insensé d'une brutalité inqualifiable qui a coûté la vie des plus innocents des êtres humains, de jeunes enfants dans leur école", a-t-il ajouté. 

Sur Twitter également, Jamaat-e-Islami, le principal parti islamiste du Pakistan, a "condamné" cette attaque "sur des enfants innocents au nom de la religion".

 

Des familles pakistanaises éplorées après l'attaque meurtrière d'une école par les talibans ce mardi 16.


Commentaires

-