Russie: deux candidats communistes se battent lors d'un débat avant l'élection présidentielle (vidéo)

Tensions

Russie: deux candidats communistes se battent lors d'un débat avant l'élection présidentielle (vidéo)

Publié le :

Vendredi 16 Mars 2018 - 12:09

Mise à jour :

Vendredi 16 Mars 2018 - 12:22
Maxim Souraïkine et Maxim Schevchenko, un candidat et un représentant communiste à l'élection présidentielle russe, en sont venus aux mains lors d'un débat en direct à la télévision jeudi. Ils ont été rapidement séparés.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Bien que Vladimir Poutine soit le grand favori de l'élection présidentielle russe, qu'il remportera certainement dès le premier tour, des débats télévisés sont organisés. C'était le cas jeudi 15 sur la chaîne publique Rossiya 1.

Deux communistes, Maxim Souraïkine et Maxim Schevchenko, représentant du candidat du Parti communiste, en sont venus aux mains. Le premier a finalement quitté le plateau.

A voir aussi: Poutine détesté des Occidentaux, adoré en Russie

Maxim Souraïkine, candidat des Communistes de Russie, venait d'être confronté à une femme qui l'avait accusé de l'avoir "expulsée" de chez elle. Remonté, il s'en est ensuite pris à son concurrent en le menaçant de lui "briser la mâchoire".

 

 

Il s'est ensuite dirigé vers le représentant du Parti communiste, visiblement enclin à se bagarrer. Après s'être brièvement poussés, ils ont été séparés et Maxim Souraïkine a quitté le plateau.

Ce genre d'altercation est chose commune dans les débats précédant les élections présidentielles en Russie. Elles sont d'ailleurs de plus en plus récurrentes à l'approche du scrutin, qui se déroulera dimanche 18.

Mercredi 28 février, Ksenia Sobtchak (star de téléréalité et fille de l'ancien maire de Saint-Pétersbourg) avait jeté un verre d'eau à la figure du candidat d'extrême droite Vladimir Jirinovski. Celui-ci l'avait qualifiée d'"idiote" et même de "pute".

Vladimir Poutine, au pouvoir depuis déjà 18 ans, ne participe pas à ces débats houleux. Il ne l'a d'ailleurs jamais fait depuis qu'il est au pouvoir. Il est pourtant le très grand favori de ce scrutin, qu'il gagnera très certainement dès le premier tour. Ces opposants les plus virulents, les soutiens d'Alexeï Navalny notamment, craignent d'ailleurs le bourrage des urnes de la part des pro-Poutine.

Maxim Souraïkine et Maxim Schevchenko en sont venus aux mains lors d'un débat télévisé en direct dans le cadre de l'élection présidentielle russe.

Commentaires

-