Turquie: des F16 américains décollent pour bombarder l'Etat islamique

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Turquie: des F16 américains décollent pour bombarder l'Etat islamique

Publié le 13/08/2015 à 12:08 - Mise à jour à 12:11
©Krystal Ardney/US Air Force
PARTAGER :

Auteur(s): JmC

-A +A

Pour la première fois, la Turquie a autorisé mercredi des F16 américains à décoller de la base d'Incirlik, dans le sud du pays, pour aller bombarder des positions de l'Etat islamique sur le territoire syrien.

Très critiquée pour son attentisme ces derniers mois, la Turquie montre désormais qu'elle s'engage activement dans la lutte contre l'Etat islamique (Daech). Elle a autorisé pour la première fois, mercredi 12, des avions de chasse américains à décoller de leurs bases en Turquie pour aller bombarder des positions de l'organisation terroriste en Syrie.

Le 24 juillet, la Turquie avait déjà franchi une nouvelle étape dans sa lutte contre l'EI, en menant elle-même son premier raid aérien contre des positions de l'organisation sur le territoire syrien.

Les bombardements américains ont eu lieu mercredi. "Aujourd’hui (mercredi), les Etats-Unis ont commencé des missions avec pilotes contre l’EI depuis la base aérienne d’Incirlik, en Turquie. Des frappes ont été menées", a déclaré Elissa Smith, porte-parole du Pentagone.

Les responsables militaires américains ont diffusé des photos de ces missions sur la page Facebook de la base militaire. "Les Etats-Unis et la Turquie, en tant que membres de la coalition composée de plus de 60 pays, sont engagés dans le combat contre l'Etat islamique dans le cadre de la recherche de la paix et de la stabilité dans la région", ont-ils notamment commenté.

Ces missions font suite au feu vert donné le mois dernier par Ankara aux Américains pour utiliser cette base du sud du pays, pour mener l’offensive contre l’EI en Syrie. Jusqu’à présent, la coalition occidentale contre l'EI, conduite par les Américains, n’avait utilisé la base d’Incirlik que pour envoyer des drones en Syrie. Pour les bombardements, les avions de chasse devaient décoller de porte-avions ou d’autres sites militaires dans la région.

Membre de l’Otan, la Turquie avait jusqu’à récemment refusé de participer aux opérations militaires de la coalition contre l’Etat islamique, par crainte de favoriser l’action des Kurdes de Syrie –qui combattent eux aussi, sur le terrain, contre les djihadistes de l'EI, à proximité de sa frontière.

C'est notamment l’attentat survenu le 20 juillet à Suruç (sud du pays), attribué à l'EI et qui a fait 32 morts, qui a fait changer d'avis le gouvernement turc.

 

Auteur(s): JmC


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Un F16 américain décollant de la base turque d'Incirlik pour aller bombarder des positions de l'Etat islamique en Syrie, mercredi 12 août.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-