Twitter fait la chasse aux "fake news": un million de comptes suspendus par jour

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Twitter fait la chasse aux "fake news": un million de comptes suspendus par jour

Publié le 09/07/2018 à 16:50 - Mise à jour à 16:55
© JOSH EDELSON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le réseau social Twitter s'est lancé depuis le mois de mai dans une vaste campagne de purge des comptes susceptible de publier de fausses informations. Pas moins de 70 millions de comptes ont été désactivés.

Depuis deux mois, c'est dans une véritable purge que s'est lancé le réseau social de "microblogging" Twitter. Selon des chiffres avancés vendredi 6 par le journal américain le Washington Post (voir ici) et confirmés par l'entreprise, Twitter a suspendu pas moins de 70 millions de comptes suspectés de propager de fausses informations.

C'est donc plus d'un million de comptes par jour qui sont désactivés dans le cadre d'une lutte affichée contre les "fake news". En une semaine au mois de mai, ce sont même 13 millions de comptes douteux qui ont été rendus inaccessibles à leurs gestionnaires.

Twitter a notamment réagi face aux accusations de laxisme à l'encontre des principales têtes de proue de l'économie numérique sur fond d'ingérence étrangère dans les élections américaines et du scandale touchant durement certains réseaux sociaux, Facebook principalemet.

Voir aussi: Trump s'en prend sur Twitter aux alliés de l'Amérique

Le réseau de microblogging a donc décidé de faire le ménage en désactivant les comptes soupçonnés d'être gérés par des robots. Twitter avait aussi annoncé en mai qu'il exigera des justificatifs de la part de comptes publiant des informations sur la vie politique américaine prouvant qu'ils sont bien installés aux Etats-Unis.

Ce grand ménage a un premier effet: il fait drastiquement baisser le nombre d'utilisateur du réseau social qui avait, pour la première fois de son histoire au dernier trimestre de 2017, engrangé un bénéfice après dix ans de pertes.

Les dirigeants de la société basée à San Francisco se sont voulus rassurants sur la réduction massive de ses utilisateurs –336 millions avant le début de la purge– assurant que les comptes supprimés, étant majoritairement gérés par des robots, ne répondaient de toute façon jamais aux sollicitations publicitaires, la principale source de revenus de Twitter.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Twitter s'est lancé depuis deux mois dans une grande purge de ses compte suspects.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-