Comment se lancer en bourse lorsque l’on est débutant ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Comment se lancer en bourse lorsque l’on est débutant ?

Publié le 16/09/2020 à 11:48
© ERIC PIERMONT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Article Partenaire

-A +A

La crise due à la pandémie de coronavirus ne vous a pas découragé bien au contraire et vous souhaitez effectuer vos premiers pas sur les marchés boursiers ? Vous avez tout à fait raison ! Mieux vaut en effet ne pas tenir compte du contexte et investir en Bourse le plus tôt possible et sur la durée, afin de profiter des rendements de cette classe d’actifs et lisser autant que faire se peut le risque inhérent au marché boursier.

Découvrez dans cet article ce qu’il faut absolument savoir avant de mettre les pieds sur le marché actions, les outils à votre disposition pour analyser les marchés financiers, la marche à suivre pour acheter ses actions et déterminer ensuite quel est le bon moment pour les revendre. Enfin, nous vous dévoilons les 5 conseils à suivre du Café de la Bourse pour mettre toutes les chances de son côté au moment de débuter en Bourse.

Quels sont les prérequis avant de débuter un investissement en Bourse ?

Au moment de débuter en Bourse, mieux vaut bien avoir conscience des atouts et des risques que comporte ce type de placement. En effet, même si les actions affichent la meilleure performance sur le long terme (elles rapportent en moyenne chaque année 8,3 % sur 30 ans et 13,7 % sur 40 an selon une étude à fin 2018 de l’Institut de l’épargne immobilière et foncière), elles sont aussi risquées puisque le capital n’est pas garanti et vous n’êtes donc pas sûr à tout moment de pouvoir récupérer votre mise de départ. Il est donc primordial lorsque l’on souhaite investir en Bourse d’envisager ce placement sur le long terme et de ne pas y consacrer des sommes dont on pourrait avoir besoin dans l’immédiat ou à court terme. On peut même considérer que l’on ne doit investir sur les marchés actions, au moins pour débuter en Bourse, que de l’argent que l’on est prêt à perdre. De plus, vos investissements sur les marchés boursiers ne doivent représenter qu’une part de votre patrimoine, variable selon votre degré d’aversion au risque. Plus vous avez un profil averse au risque, plus la part en placements à capital garanti ou à faible risque (obligataire par exemple) doit être importante et les investissements risqués, tels que les actions ou encore les placements alternatifs (or par exemple), doivent être faibles. À l’inverse, si vous êtes peu averse au risque, vous pourrez alors consacrer une part non négligeable de votre patrimoine aux actions et autres placements risqués, à condition bien sûr de toujours bien diversifier son portefeuille.

Comment analyser les marchés financiers pour un débutant en Bourse ?

Pour investir en Bourse avec succès, il est nécessaire de maîtriser les bases de l’analyse des marchés financiers. Le débutant en Bourse devra donc avoir à cœur de se former à l’analyse fondamentale afin de sélectionner les titres qui l’intéressent selon la stratégie qu’il aura choisi d’adopter : stratégie value, growth ou dividendes. En étudiant les fondamentaux quantitatifs (évolution du chiffre d’affaires, du bénéfice, des principaux ratios financiers, etc.) et les fondamentaux qualitatifs (avantages concurrentiels éventuels, détention de brevets, qualité du management, etc.), l’investisseur sera à même de déterminer si l’entreprise dans laquelle il projette d’acheter des actions représente un bon investissement ou non.

Pour déterminer le meilleur moment pour acheter ou vendre un titre, il sera judicieux de se tourner vers l’analyse technique. En étudiant les prix et volumes des transactions passées sur un titre donné, l’investisseur sera à même de déterminer s’il est opportun ou non de vendre son action à un moment donné.

Analyses fondamentale et technique sont deux approches complémentaires que tout investisseur en Bourse débutant ferait bien d’associer pour réaliser les meilleurs investissements possibles.

Il est possible de se former à ces deux types d’analyse mais aussi à l’investissement boursier dans son ensemble via les nombreux articles de la presse spécialisée mais aussi grâce à l’offre de contenus pédagogique des différents courtiers Bourse qui mettent à disposition des clients néophytes webinaires, livres blancs et séminaires.

Comment acheter des actions ?

La marche à suivre pour acheter des actions est relativement simple. D’abord, dans un premier temps, vous devrez ouvrir un support qui vous permettra de loger vos titres : PEA, compte-titres ou même assurance-vie via les supports en unités de compte. Ensuite, vous devrez choisir le courtier Bourse qui propose à la fois le produit sur lequel vous souhaitez détenir vos titres et un choix de valeurs qui vous convienne. En effet, tous les brokers ne donnent pas accès à toutes les actions de toutes les entreprises du globe et si vous souhaitez investir sur un marché spécifique, mieux vaut en tenir compte. Pensez aussi bien sûr à comparer les outils et services proposés par le courtier et les prix pratiqués. Enfin, une fois votre intermédiaire financier choisi, il ne vous restera plus qu’à passer les ordres de Bourse d’achat et de vente pour chaque titre que vous souhaitez détenir en portefeuille.

Attention, cela nécessite évidemment d’être à l’aide avec l’interface de son courtier et surtout d’être bien au fait sur les différentes sortes d’ordres de Bourse que vous pouvez utiliser (ordres de Bourse à cours limité, ordre de Bourse à la meilleure limite, ordres de Bourse au marché, ordres de Bourse à seuil de déclenchement, ordres de Bourse à plage de déclenchement, etc.) afin de choisir le type d’ordre qui collera parfaitement à votre scénario d’investissement. Nous vous conseillons pour vous familiariser au passage d’ordre d’ouvrir un compte démo et de réaliser quelques passages d’ordres sur ce support pédagogique avant de réellement vous lancer en Bourse avec un compte classique.

Faut-il privilégier des actions françaises ou étrangères ?

Il est tentant, surtout lorsque l’on débute en Bourse, de vouloir se cantonner à ce que l’on connaît et d’investir exclusivement sur le marché français. Ainsi, bon nombre de particuliers français se limitent au CAC 40 et n’investissent que dans les grands groupes français cotés comme Air Liquide, L’Oréal, Total, ou BNP Paribas par exemple. Or, il est recommandé, dans une optique de diversification de ses avoirs, afin de réduire le risque, d’investir dans plusieurs sociétés différentes, de secteurs d’activité différents, de capitalisation différentes (leaders mondiaux mais aussi petites et moyennes entreprises) et aussi de zones géographiques différentes (France, Europe, US, Japon, Chine, émergents, etc.).

Il est certes logique de privilégier dans une certaine mesure un secteur d’activité et une zone géographique que l’on connaît bien. Le grand investisseur Warren Buffett souligne en effet que « le risque provient de ne pas savoir ce que l’on fait ». Mais il est indispensable néanmoins de posséder un portefeuille diversifié, y compris en termes de localisation des sociétés détenues en portefeuille. L’investisseur en Bourse débutant devra donc veiller, dès ses premiers pas en Bourse, à posséder suffisamment de lignes (nombre de valeurs détenues en portefeuille) et à ce que celles-ci concernent des sociétés de secteurs d’activité et de zones géographiques variés.

Comment savoir quand vendre lorsque l’on débute en Bourse ?

Si la première chose à laquelle pense un investisseur en Bourse débutant c’est comment savoir quel titre acheter et quand, il conviendra aussi, au moment même où vous achetez une valeur, de savoir quelle sera la marche à suivre pour la revendre.

Deux difficultés majeures se présenteront à vous. D’abord, veillez à ne pas conserver en portefeuille une action qui baisse inexorablement en espérant qu’elle remonte un jour sans se fonder sur des éléments tangibles et concrets en essayant de se convaincre du bien-fondé du fameux dicton « pas vendu, pas perdu ». Attention, car « il vaut mieux perdre une main qu’un bras ». Enfin, il vous faudra également ne pas revendre trop tôt un titre et passer à côté d’une plus-value conséquente. Le mieux reste de se fixer une règle précise dans son plan de trading ou d’investissement, en cohérence avec son horion d’investissement et son profil d’investisseur et revendre un titre dès qu’il a dépassé x % de plus-value et y % de moins-value.

Les 5 conseils de Café de la Bourse pour un débutant en investissement boursier

D’abord, n’investissez que de l’argent que vous êtes prêt à perdre, au moins en partie, et dont vous n’avez pas besoin à court ou moyen terme. Ensuite, pour débuter en Bourse vous devrez investir peu et régulièrement pour lisser le risque d’entrer sur un plus-haut. Au moment d’investir en Bourse, ayez bien en tête aussi votre profil d’investisseur et bâtissez votre stratégie de trading en fonction de votre horizon d’investissement, de votre aversion au risque et de vos objectifs d’investissement. Que vous optiez pour une stratégie value, growth ou dividende, prenez toujours soin de choisir vos titres en fonction de critères concrets et tangibles. Investir en Bourse sur un coup de tête est rarement un gage de réussite ! Enfin, restez calme et gardez votre sang-froid quoi qu’il arrive. Il n’y a rien de pire que de succomber à la panique quand on investit sur les marchés même si cela reste plus fréquent qu’on ne le pense, surtout si on est débutant en Bourse.

Auteur(s): Article Partenaire


PARTAGER CET ARTICLE :


Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-