Fraude fiscale: près de 20 milliards d'euros récupérés par l'Etat en 2014

Fraude fiscale: près de 20 milliards d'euros récupérés par l'Etat en 2014

Publié le :

Mardi 23 Juin 2015 - 12:57

Mise à jour :

Mardi 23 Juin 2015 - 13:06
Le gouvernement a dévoilé ce mardi les chiffres de la lutte contre la fraude fiscale. Ce sont 19,3 milliards d'euros qui ont été récupérés par l'Etat en 2014.
©Terra Nova/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Dans un climat économique morose qui se prolonge, ce sont des nouvelles qui peuvent largement réjouir le gouvernement. Les chiffres de la lutte contre la fraude fiscale ont été publiés ce mardi et sont en nette augmentation.

Au total ce sont 19,3 milliards d'euros qui devraient être récupérés par les caisses de l'Etat sur l'année 2014 dont 15,3 milliards de rectification de droits et 4 milliards de pénalité. Ce montant est en hausse de 7% par rapport à 2013 (18 milliards d'euros). Une bonne nouvelle autant pour la lutte contre les comportements illégaux mais aussi pour renflouer les caisses.

Techniquement, ce ne sont que 10,4 milliards d'euros qui ont pour l'instant était effectivement récupérés. Les sommes restantes ont été identifiées mais les nombreux dossiers restent encore à traiter.

Les résultats obtenus sont notamment dus au succès des mesures de rapatriement des exilés fiscaux. Depuis juin 2013, plus de 40.000 exilés fiscaux ont en effet demandé la régularisation de leur situation. Des résultats au-delà des espérances de Bercy. En 2014, le service de traitement des déclarations rectificatives (STDR) a ainsi récupéré 1,9 milliard d'euros. Et les choses se présentent tout aussi bien pour 2015. Le gouvernement prévoit cette année de recouvrer 2,7 milliards d'euros et semble même en avance sur cette prévision puisque le chiffre d'1,6 milliard a été atteint au 1er juin.

D'autres types de redressement sont également en hausse par rapport à 2013 comme ceux des organismes de sécurité sociale (852,6 millions d’euros, +34%) sur les cotisations et le travail illégal (427,6 millions d’euros +38,5%) ou sur les prestations (425 millions d’euros,+ 29,9 %).

Pour améliorer encore ces chiffres en 2015, le gouvernement mise également sur de nouvelles mesures adoptées dans la loi de finances rectificatives de décembre dernier ainsi qu'introduites dans la loi Macron. Elles devraient notamment permettre de lutter contre la fraude à la TVA estimée à 10 milliards d'euros.

 

Le gouvernement peut se réjouir des résultats de la lutte contre la fraude fiscale.


Commentaires

-